«12 coups de midi»

30 septembre 2020 04:58; Act: 30.09.2020 10:10 Print

Paul est complexé et tourmenté par sa maladie

Malgré sa grande culture, Paul, ex-champion des «12 Coups de midi», a du mal avec son image et vit mal son autisme au quotidien.

storybild

À 21 ans, Paul a gagné près de 700 000 euros grâce à sa participation dans l’émission «Les 12 coups de midi», sur «TF1». (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors qu’il vient de sortir son livre, «Ma 153e victoire», où il raconte sa vie et son incroyable parcours dans l’émission «Les 12 Coups de midi», sur TF1, qui lui a permis d’empocher près de 700 000 euros, Paul El Kharrat s’est confié dans le journal L’Équipe.

Atteint du syndrome d’Asperger, le Français de 21 ans a du mal à vivre avec cette forme d’autisme. Paul a ainsi remarqué que cette maladie lui donne «des désagréments sensoriels en permanence». Il entend les gens parler à voix basse. «Ce qui fait que, parfois, j’entends des choses pas très aimables sur moi», confie le jeune homme. Ce désagrément lui permet toutefois de faire un tri dans son entourage. «Au moins on voit vraiment si la personne est digne d’être notre ami. Bon, généralement, elle est indigne», dit-il.

Quant à son physique, Paul ne l’aime pas trop. «Quand je me regarde, je me dis qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Les parties ne sont pas assemblées correctement, constate-t-il. Je trouve que mon cou et ma tête pèchent». L’étudiant en licence d’histoire a beau avoir une culture impressionnante, il est «très sévère» avec lui-même. «Je suis torturé psychologiquement», déplore-t-il.

(L'essentiel)