Téléréalité en Allemagne

05 avril 2013 10:00; Act: 04.04.2013 18:32 Print

RTL entre en piste avec «Let's dance»

La chaîne allemande lance, ce vendredi, la 6e saison de «Let's dance», avec dix nouvelles célébrités.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Ce soir, l'émission de danse, «Let's dance» («Danse avec les stars») reprend ses droits sur RTL en Allemagne. Dix candidats s'affronteront sur des chorégraphies plus compliquées les unes que les autres en duo avec un danseur professionnel.

Voilà pour le principe du jeu qui durera dix semaines. Place aux candidats. On y trouve l'ex-femme du footballeur Michael Ballack, Simone Ballack, mais aussi une ancienne gloire du saut à la perche féminin, Yvonne Buschbaum aujourd'hui devenu Balian, un homme, après une opération.

Au rayon des actrices, les formes de Sila Sahin, vue dans «Gute Zeiten, Schlechte Zeiten» mais aussi nue en couverture de «Playboy» devraient attirer un certain public masculin. Les présences de Gülcan Kamps et bien entendu de la présentatrice de l'émission Sylvie van der Vaart devraient aussi réchauffer la température de la piste de danse. L'ancien Bachelor Paul Janke sera aussi de la partie comme Tetje Mierendorf, Jürgen Milski, Manuel Cortez, Marijke Amado et Manuela Wisbeck.

Les trois jurés seront Jorge González (coach de catwalk), Motsi Mabuse (danseuse) et Joachim Llambi (juge international).

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).