Alexia de «Top Chef»

04 juillet 2019 08:08; Act: 04.07.2019 14:27 Print

Sexisme en cuisine, «il faut que ça s'arrête»

L'ex-candidate de l'émission de «M6» ouvrira bientôt son propre restaurant et dénonce le sexisme qui règne dans les cuisines.

storybild

Alexia, 23 ans, ouvre son propre restaurant cet été. (photo: M6)

Sur ce sujet
Une faute?

Alexia Duchêne, qui a été éliminée en demi-finale de «Top Chef 2019», sur M6, se réjouit d'ouvrir bientôt son restaurant, dans le quartier du marais, à Paris. Il faut dire que la jeune femme a trouvé sa vocation dans ce métier. Elle a pourtant vécu des moments difficiles dans les cuisines. «C'est vrai qu'à 23 ans, les gens ne me prennent pas hyper au sérieux. Avec "Top Chef", ça aide, confie Alexia au site Melty. Mais j'ai bossé dans des trucs où j'avais des postes un peu élevés et les gens avaient déjà presque dix ans de plus que moi. C'est galère de se faire respecter par des mecs qui ont une trentaine d'années et qui m'ont au-dessus d'eux».

En plus, l'attitude sexiste de certains de ses collègues n'a pas arrangé les choses. Pour Alexia, le fait d'être une femme dans ce milieu «n'est pas facile tous les jours». Elle a même été harcelée sexuellement, dès ses débuts, dans la profession. «Dans les cuisines de restos étoilés, il y a des mecs qui te mettent la main au cul, qui te parlent mal... J'ai reçu des textos quand j'avais 15 ans, à 2h du matin, de mecs qui me disaient: "Viens chez moi ce soir". Bah ouais, les mecs sont des oufs. Je veux dire, à un moment donné, il faut que ça s'arrête», dénonce-t-elle.

Dans son restaurant, qui ouvrira cet été, Alexia fera tout pour que ce genre de situation n'arrive pas. «C'est seulement en bossant dans des restos où il y a plus de jeunes, plus de gens qui ont bougé, qui ont voyagé, qui ont vu autre chose qu'on arrivera à avoir un environnement de travail à peu près normal», espère-t-elle.

(L'essentiel)