«The Voice»

22 février 2021 15:18; Act: 22.02.2021 15:14 Print

Un candidat écarté après la révélation de tweets racistes

Vincent Pois a été exclu du programme après que des internautes ont exhumé des tweets racistes de sa part, a indiqué lundi la société de production de l'émission.

storybild

Vincent Pois a été exclu de «The Voice». (photo: Capture d'écran)

Sur ce sujet
Une faute?

Sur le plateau de «The Voice» samedi soir, le jeune rappeur amateur de 21 ans a convaincu le jury avec sa prestation mais sur le réseau social Twitter, des utilisateurs ont aussitôt fait remonter des publications passées du jeune homme, connu sous le pseudo @Vincent_TheVivi.

Les blagues racistes et propos homophobes tweetés en 2017 par Vincent Pois choquent les internautes qui remettent alors en question sa participation à l'émission. Les écrits du candidats sont «incompatibles avec nos valeurs et avec sa participation au programme qui s'arrête aujourd'hui», a tranché la société de production dans un communiqué.

Une polémique similaire avec Mennel

«Je vois des vieux tweets qui ressortent, que j'avais écrit quand j'avais 17 ans», a reconnu dimanche le jeune homme sur son compte Instagram. «Je ne pensais pas un mot de ce que j'ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j'ai pu offenser avec ces messages honteux», a-t-il déclaré.

L'épisode rappelle une polémique similaire en 2018 avec Mennel, candidate de «The Voice». Quelques jours après une apparition dans la saison 7 de l'émission, d'anciennes publications sur Facebook de la candidate remontent à la surface. Après les attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray, elle avait notamment accusé le gouvernement d'être «les vrais terroristes».

D'autres captures d'écran, notamment relayées par l'extrême droite sur les réseaux sociaux, montraient en outre qu'elle avait partagé des publications de l'islamologue controversé Tariq Ramadan ou de Dieudonné sur Facebook. Malgré des excuses publiques, la chanteuse avait fini par annoncer qu'elle quittait le télécrochet de TF1.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nimp le 22.02.2021 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Quand les jeunes apprendront à ne rien mettre sur les réseaux sociaux à l'heure de la cancel culture, ce sera un grand pas pour leur avenir.

  • lea le 22.02.2021 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a tous et toutes a un moment déraper quand on étaient ado . On change on évolue on mûri c’est la vie alors pourquoi déterrer des vieilles casseroles et nuire à l’avenir de la personne c’est vraiment pas cool. On a tous droit à une deuxième chance soyons compatissants.

  • Dede le 22.02.2021 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est pas croyable à chaque nouvelle saison il faut sortir les cadavres des placards pour faire le buzz ! Ça devient pénible ! Ça m etonne que personne n à critiquer la candidate qui est une bonne amie de Amel Bent et qui a déjà un bon bagage dans le circuit du spectacle ? Ça n à plus rien à voir avec la découverte de talents

Les derniers commentaires

  • pépète le 22.02.2021 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    j'en peux plus de cette société ou on va fouiner dans les moindres recoins du passé des gens pour mieux les briser ! A croire que ces gens n'ont jamais fait la moindre connerie dans leur jeunesse ! Désolé Madame on ne vous engage pas car vous avez volé une sucette chez votre épicier de quartier quand vous aviez 8 ans ! non mais sérieux ! On remet en question l'oeuvre d'un Gainsbourg car on le voit maintenant plus comme un Weinstein en puissance que comme un génie ! On marche sur le tête !

  • noelv le 22.02.2021 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel honte

    • ironie le 22.02.2021 19:18 Report dénoncer ce commentaire

      La honte, c'est votre niveau en orthographe.

  • Dede le 22.02.2021 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est pas croyable à chaque nouvelle saison il faut sortir les cadavres des placards pour faire le buzz ! Ça devient pénible ! Ça m etonne que personne n à critiquer la candidate qui est une bonne amie de Amel Bent et qui a déjà un bon bagage dans le circuit du spectacle ? Ça n à plus rien à voir avec la découverte de talents

  • lea le 22.02.2021 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a tous et toutes a un moment déraper quand on étaient ado . On change on évolue on mûri c’est la vie alors pourquoi déterrer des vieilles casseroles et nuire à l’avenir de la personne c’est vraiment pas cool. On a tous droit à une deuxième chance soyons compatissants.

  • Peace & Love le 22.02.2021 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    C'est à la justice, et uniquement à elle, de prendre éventuellement des mesures. Toutes ces délations font plus de mal que de bien. La haine et la délation ne sont pas compatibles avec le respect. Laissons faire les tribunaux !