Remake

27 septembre 2018 20:15; Act: 28.09.2018 11:51 Print

Un Magnum «banal, sans charisme ni moustache»

Le remake de la série culte des années 80, qui a révélé Tom Selleck, est loin de faire l’unanimité.

Sur ce sujet
Une faute?

«Magnum P.I.» est fade, «avec encore moins de personnalité que les voitures de luxe qu’elle détruit en les propulsant du haut des falaises». À l’image de ce qu’on a pu lire dans The New York Times, les fans de «Magnum», feuilleton incontournable des années 80, n’ont pas épargné ce remake très attendu. Après la diffusion du pilote, mardi, les médias spécialisés se sont particulièrement lâchés sur le nouvel héros de la fiction, Jay Hernandez.

L’acteur américain d’origine mexicaine ne convainc pas dans le rôle du mythique détective privé qui mène ses enquêtes dans des décors paradisiaques d’Hawai. Pas de chance pour lui: il subit de plein fouet la comparaison avec son prédécesseur, Tom Selleck (médaillon), qui avait marqué les esprits avec son attitude à la fois nonchalante et sexy. Le verdict a donc été sans appel. «Jay Hernandez n’a pas le charisme de Tom Selleck, estime braindamaged.fr.

Un bon score d'audience néanmoins

Il va devoir davantage s’approprier le rôle et rendre sa version unique. Pour l’instant, il est très banal, sans moustache et sans grande personnalité». La fiction abuserait aussi d’effets pyrotechniques bon marché et les personnages secondaires «trop nombreux et superflus» n’apportent rien à l’intrigue.

Ce premier épisode a attiré 8,08 millions de téléspectateurs (1,2% de part d’audience). Un score plutôt respectable. Seront-ils toujours aussi nombreux pour le deuxième épisode? TF1, qui prévoit de le diffuser bientôt, est averti.

(L'essentiel)