Cyril Hanouna

29 juin 2018 14:48; Act: 29.06.2018 15:02 Print

«Yann Barthès me prend pour un voyou»

L'animateur de «TPMP» en a remis une couche sur son inimitié avec le présentateur de «Quotidien».

storybild

Cyril Hanouna (à g.) regrette l'attitude de son rival, Yann Barthès. (photo: C8/TMC)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce n'est un secret pour personne: Cyril Hanouna et Yann Barthès ne s'apprécient pas. Assumant leur rivalité devant les caméras, les deux animateurs n'ont jamais hésité à s'envoyer des piques durant leurs émissions. Interviewé par «Le Parisien», le présentateur de «Touche pas à mon poste», sur C8, a remis de l'huile sur le feu au sujet du conflit qu'il entretient avec le journaliste aux commandes de «Quotidien», sur TMC.

«Barthès n'est pas mon ami. Et ça ne le sera jamais. On ne vient pas du même milieu», déclare-t-il sans détour. «C'est lui qui avait ouvert les hostilités en se moquant deux-trois fois de mon public qu'il traitait de beauf sans cerveau. Pour moi c'était intolérable. Alors je l'ai appelé un soir, à 23h30, pour qu'on discute tous les deux et qu'on mette les choses à plat. Il m'a répondu qu'il ne prendrait jamais de café avec moi. Je lui ai dit: «Si, si on va se voir. Et tu verras, je suis quelqu'un de très gentil».

Une promesse peu convaincante pour Yann Barthès qui avait refusé l'invitation. «Manifestement, il a peur de moi. Il me prend pour un voyou. Moi, j'aime bien les gens francs, qui ont du courage. Lui, il a fait les choses derrière mon dos. Et ça, j'aime pas», ajoute Cyril, qui se dit fier d'avoir plus d'audience pour son émission que celle de son rival. «TPMP» est encore cette année le talk-show le plus puissant de France, se félicite-t-il. Si j'étais patron de TMC, je programmerais «Burger Quiz» à la place de «Quotidien». Il serait leader tous les soirs. Ça serait le pire qui puisse m'arriver».

(L'essentiel/lja)