Télévision en France

17 février 2019 16:28; Act: 18.02.2019 12:51 Print

Yann Moix défend Bigard après sa blague sur le viol

Le chroniqueur a pris la défense de Jean-Marie Bigard, qui avait fait mardi dernier une blague sur un viol, signalée plus de 1 500 fois au CSA.

Sur ce sujet
Une faute?

Invité sur le plateau de «Touche pas à mon poste!» (C8) mardi, l'humoriste français Jean-Marie Bigard a osé une blague... sur un viol. L'histoire d'un médecin qui «plaque une patiente souffrant d'une déchirure sur le bureau».

Sa plaisanterie a choqué. Ainsi, plus de 1 500 téléspectateurs ont signalé la séquence au Conseil supérieur de l'audiovisuel. Mais le comique peut compter sur le soutien de Yann Moix.

Samedi, dans l'émission «Salut les Terriens» (C8), le chroniqueur a ainsi expliqué que «l'humour a pour fonction de s'emparer de la réalité, de la dire avec son propre langage, de la tordre dans tous les sens... Et il ne peut pas y avoir d'humour choquant, ça n'existe pas!». «C'est le viol que je déteste et non pas Jean-Marie Bigard et ses blagues sur le viol», a-t-il indiqué, avant d'ajouter que «reprocher à Jean-Marie Bigard d'être vulgaire, c'est comme reprocher à Marcel Proust d'utiliser l'imparfait du subjonctif... Ça n'a aucun sens!».

La blague de Jean-Marie Bigard:

(L'essentiel)