Coronavirus au Luxembourg

10 septembre 2020 18:19; Act: 11.09.2020 10:20 Print

334 millions versés en trop pour le chômage partiel

LUXEMBOURG - L'État va récupérer 40% des 835 millions versés pour le chômage partiel, depuis le début de la crise, a indiqué ce jeudi, le ministère du Travail.

storybild

Le chômage partiel a été très utilisé lors de l'arrêt de l'activité économique.

Sur ce sujet
Une faute?

L'État va récupérer environ 334 millions d'euros au titre du trop-perçu sur le chômage partiel, a indiqué jeudi le ministère du Travail, confirmant une information du Quotidien. Pendant la crise, les entreprises en difficulté ont fait des déclarations sur leur situation, afin de demander des aides, qui ont été versées sous forme d'avances.

L'État a versé au total 835 millions d'euros pour le seul chômage partiel, depuis le début de la crise. Les dossiers ont ensuite été corrigés en fonction de la situation exacte, d'où le retour d'une partie de l'argent. Environ 40% de la somme est revenue dans les caisses de l'État, soit 334 millions d'euros.

«Il s'agit d'adaptation, en aucun cas de fraude», précise un porte-parole du ministère. Pendant la crise, le chômage partiel a été massivement utilisé, 14 200 entreprises au moins et 352 000 salariés en ont profité dans le pays.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • davis le 10.09.2020 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi dysfonctionnement ? un état qui verse des aides en avance par temps de crise en faisant confiance aux entreprises c'est génial, c'est quoi votre problème ?

  • Tristounet le 10.09.2020 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    Merci en tout cas à l’Etat des aides accordées. Bien sûr on a touché trop et on va rembourser. Si vous vous mettez dans la peau de la personne aidée, trop est mieux que pas assez, non? Facile de critiquer à tour de bras... Le principe était de mettre le surplus de côté puisqu’on connaissait la règle dès le départ

  • disperdal le 10.09.2020 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Wall Street...n’écrivez pas de livre sur les erreurs et les fautes des fonctionnaires. Je préfère attendre la réforme en profondeur. Sans blagues.

Les derniers commentaires

  • fiscalas le 11.09.2020 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    enfin les caisses se remplissent peut etre ils vont éviter un matraquage fiscal sur les petites gens comme c est un classique

  • réaliste le 11.09.2020 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @123. Arrêtez de parler des gros salaires des fonctionnaires. Je travaille pour l’Etat et pourtant je gagne moins que mon mari ouvrier.

  • luis le 11.09.2020 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas oublier.! la banque central européenne a injectée dans les finances luxembourgeois des sommes considérables pour soutenir la économie et reçu a crédit taux négatif milliards d'euros enfin pas transparent tout ça

  • marsol le 11.09.2020 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    incroyable!!! de toute façon c'est Luxembourg !!!

  • CCSS le 11.09.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prendre garde à ce que quelques millions ne se perdent pas sur quelques comptes privés ! puisque c'est possible ici !