Carburants au Luxembourg

22 janvier 2021 16:12; Act: 22.01.2021 17:01 Print

573 millions de litres non écoulés en 2020

LUXEMBOURG - Le ministre des Finances a fait le point sur l'état des finances publiques à la fin de 2020. Certains secteurs, d'habitude florissants, ont plombé les comptes.

storybild

Confinement et restrictions obligent, la consommation de carburant a été moindre. (photo: Editpress/Christophe Olinger)

Sur ce sujet
Une faute?

Comme c'était prévisible, l'Administration centrale a encaissé moins d'argent que le budget 2020 voté en octobre 2019 ne l'avait prévu: les recettes s'élèvent à 18,8 milliards d'euros soit 1,5 milliard de moins qu'envisagé (-7%). Toutes les administrations sont concernées: -4,1% pour l'Administration des contributions directes (9,09 milliards), -1,4% pour l'Administration de l'enregistrement, des domaines et de la TVA (5,5 milliards), -9,2% pour l'Administration des douanes et accises.

La faute notamment aux millions de litres de carburants non vendus: -23,39% de ventes d'essence et -21,14% de ventes de diesel pour un volume total de 573 millions de litres non écoulés. Point positif, cela a permis au Luxembourg de «respecter pleinement son engagement d’une réduction de 20% de ses émissions de CO2 par rapport à 2005», indique un communiqué du ministère des Finances publiques.

«Les investissements publics maintenus à un niveau record»

Des recettes moins importantes que prévu et des dépenses de l'Administration centrale qui n'étaient évidemment pas programmées: elles s'élevaient à 21,1 milliards d'euros, soit 251 millions d'euros de plus (+1,2%) que ce qui avait été envisagé dans le budget initial.

«Le niveau élevé des dépenses publiques s’explique par l’engagement conséquent de l’État pour lutter contre la pandémie du Covid-19 et assurer la relance économique». À savoir 937 millions d'euros déboursés au titre du chômage partiel, 235 millions pour financer le congé pour raisons familiales, 194 millions pour la gestion de la crise sanitaire et 103 millions en matière d'aides directes non remboursables en faveur des micro-entreprises et des indépendants.

Des dépenses importantes aussi parce que «les investissements publics ont été maintenus à un niveau record, pour s’établir à 2,7 milliards d’euros, ce qui correspond à une augmentation de 27,4% en comparaison annuelle». Fin décembre 2020, les dépenses étaient ainsi plus élevées que fin décembre 2019 (+2,6 milliards d'euros soit une hausse de 14,5%).

«La prudence est de rigueur»

Le ministère se veut pourtant optimiste, notant que les dernières prévisions tablaient sur 5 milliards de déficit, alors qu'il n'a été finalement «que» de 2,36 milliards. La dette publique, si elle s'établit à 16 milliards d'euros, représente 26,5% du PIB, soit en dessous des 30% prévus dans le programme gouvernemental. «Le Luxembourg est ainsi le pays de la zone euro dont le niveau de la dette a le moins augmenté en 2020, tout en affichant le niveau de dette publique le plus faible après l’Estonie».

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, veut voir le verre à moitié plein: «Dans un contexte qui reste difficile, l’évolution légèrement meilleure des finances publiques au 4e trimestre de 2020 témoigne de la reprise graduelle de l’économie luxembourgeoise». Il a conclu en mettant l'accent sur les «premiers signes qui inspirent confiance», tout en reconnaissant que la situation des finances publiques restait «tendue» et que la prudence (était) de rigueur».

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Léon le 22.01.2021 18:11 Report dénoncer ce commentaire

    Les verts vont se réjouir moins de pollution.

  • Dede le 23.01.2021 05:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y’a un sacré problème !!! Un reliquat énorme de litres de carburants non consommés et la hausse fulgurante des prix qui ne s appliqué près que au Luxembourg mais à la France, l Allemagne, la Belgique !!! C est quoi l embrouille ??

  • julie le 23.01.2021 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut croire qu il y a de l argent puisque l on continue les grands travaux inutiles de style grand stade ! Un bâtiment aujourd hui inutile vu que les grands show-business c est fini on dit que gouverner c est prévoir

Les derniers commentaires

  • mufra le 24.01.2021 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois que le covid emmerde l’état !

  • fuel le 24.01.2021 18:25 Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur Bettel, vous ne voyez pas que turmes et sa bande de rigolos sont entrain de tuer le Luxembourg.

  • Coquillage le 24.01.2021 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Ca fait près de 20.000 camions en moins sur la E411 en 2020 !

  • Bête question le 24.01.2021 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    En mettre partout sur la photo de l article c est normal?

  • Pas Prof de math mais l'erreur est gross le 24.01.2021 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans ton commentaire, y a juste une erreur de 1000... A moins que tu mettes 50m3 (50 000 litres) d'essence à chaque plein...