Construction au Luxembourg

23 octobre 2021 10:00; Act: 23.10.2021 13:46 Print

Des matériaux plus chers, pas pour les contrats signés

LUXEMBOURG - La pénurie actuelle de matériaux entraîne une hausse des coûts de construction. Mais cette hausse ne permet en principe pas de revoir le prix du contrat.

storybild

Le consommateur est a priori protégé contre la hausse des coûts.

Sur ce sujet
Une faute?

«Des secteurs sont affectés par les pénuries, soit parce qu’il n’y a plus de matériaux, soit parce que les prix sont tellement élevés qu’il est compliqué ou impossible de produire», explique Michèle Detaille, présidente de la Fedil, la fédération des industriels luxembourgeois. Elle précise que le problème est «en partie conjoncturel, car la pandémie n’est pas terminée partout et des pays hors-UE ne produisent plus, car les gens sont encore malades ou en quarantaine».

«Certains matériaux ont connu des hausses importantes de prix, comme le bois (environ 30%), l’acier (de 30 à 35%), ou encore les isolants thermiques pour la construction», précise Navid Poushanchi, juriste à l’Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC). Si les marchés publics contiennent généralement des clauses qui permettent de mettre à charge de l’État les augmentations de prix dues à des circonstances extraordinaires, ce n’est pas le cas pour les contrats de vente en état futur d’achèvement (VEFA), conclus avec les particuliers. Une augmentation des prix des matériaux ne permet en principe pas de revoir le prix du contrat.

Un arrangement à l'amiable conseillé

Ces contrats peuvent toutefois mentionner que le prix est révisable, à condition de préciser les modalités. Les actes notariés prévoient surtout des clauses de «cas de force majeure, cas fortuit ou cause de suspension légitime» en cas de retard de chantier, précise le juriste. Pour les autres types de contrats portant sur des travaux de construction, transformation ou rénovation, appelés «contrat d’entreprise», la question d’une réévaluation se pose et fait polémique.

L’augmentation du prix des matériaux, «ne devrait pas avoir un impact sur le consommateur!», estime Navid Poushanchi. Néanmoins, «dans certains cas extrêmes, et afin de ne pas entraver l’avancement des travaux, il pourrait être judicieux d’opter pour un accord à l’amiable, car une procédure en justice peut entraîner un retard et un coût conséquent».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain le 23.10.2021 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    ça va se solder en malfaçon ou en chantage de ne pas finir le chantier et de se déclarer en faillite si les particuliers ne payent pas, les promoteurs s'y prennent déjà comme des pieds en temps normal alors avec une hausse des prix des matériaux dans les pattes...

  • Le golfeur le 23.10.2021 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui pas d’augmentation dans certains cas mais faut arrêter de prendre lés promoteurs pour des bizounours . Depuis quand ces gens là sont d’accords pour perdre de l’argent ? D’une façon ou d’une autre ils trouveront le moyen de vous faire payer ou de diminuer la qualité des matériaux prévus.

  • Romabau le 23.10.2021 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne se privent de rien, ni de retard ni de frais supplémentaires! Les constructeurs, c'est la honte du Luxembourg

Les derniers commentaires

  • Joy le 24.10.2021 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Luis Faut te calmer avec la Pologne…. Tu veux une tisane?!

  • Carton Boxes le 23.10.2021 22:41 Report dénoncer ce commentaire

    La qualité va encore baisser, si les maisons actuelles durent en moyenne 30 ans, là on descendra à 20

  • veritis le 23.10.2021 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pénurie fabriquée de toutes pièces.

  • Que la vérité le 23.10.2021 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est avec grande tristesse que je vous affirme que Le Luxembourg n'est plus ce que c'était le pays et devenu d’une tristesse dépressive sans goût déplaisant et dangereux pour les citoyens résidents .. sans compter le coût de la vie exorbitante

  • jujitfight le 23.10.2021 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @voila en fait vous connaissez rien