Luxembourg/ONU

08 avril 2021 07:17; Act: 08.04.2021 09:19 Print

Fin des écarts de salaires entre sexes avant 2030?

LUXEMBOURG - En plus de son engagement national, le Grand-Duché vient d'adhérer à une coalition internationale pour l'égalité salariale entre hommes et femmes.

storybild

Taina Bofferding veut tendre vers «un monde du travail égal et inclusif» grâce aux échanges internationaux. (photo: Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg a décidé de rejoindre la Coalition internationale pour l'égalité salariale (EPIC), fait savoir mercredi, la ministre de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Taina Bofferding. Pilotée par l'Organisation internationale du travail (OIT), l'ONU Femmes et l'OCDE, cette coalition vise à accompagner les États membres de l'ONU vers une égalité de rémunération entre les femmes et les hommes «pour un travail de valeur égale, d’ici à 2030».

«Nous espérons pouvoir échanger de bonnes pratiques pour continuer d’aller de l’avant», explique Taina Bofferding, qui veut tendre vers «un monde du travail égal et inclusif». Sur le plan national, le Luxembourg dispose, depuis 2016, d’une loi sur l’égalité salariale qui fait partie intégrante du code du travail. Ne pas la respecter est une infraction. La différence entre les salaires des hommes et des femmes a diminué ces dernières années, elle est désormais de 1,6% sur le salaire horaire brut.

En adhérant à l'EPIC, le pays poursuit son engagement «pour renforcer la prise de conscience et donner des outils concrets». Rappelons que les entreprises au Luxembourg peuvent bénéficier gratuitement d'un logiciel permettant de mesurer les écarts de salaires.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • superpapa le 08.04.2021 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et encore cette fumisterie d'égalité homme femme sur les salaires.... qu'est-ce que vous faites des compétences, de l'expérience, de la formation, des diplômes etc...etc....occupez vous déjà de l'égalité devant le divorce, à l'amiable, et de la garde des enfants. LÀ on aura progressé.

  • Bofferding est hors réalité (normal) le 08.04.2021 12:28 Report dénoncer ce commentaire

    "Rappelons que les entreprises au Luxembourg peuvent bénéficier gratuitement d'un logiciel permettant de mesurer les écarts de salaires.". Et les écarts de performances qui/quoi les mesure ? A performances égales salaire égal, c'est tout a fait normal mais au lieu de faire de l'idéologie égalitaire. Idéologie qui au final fera que tout le monde sera payé pareil quelque soient ses performances (et donc la productivité moyenne baissera fortement). Il faut plutot mettre en place une mesure de la performance de chacun afin de rémunérer chacun(e) suivant ses performances.

  • La gaufre sans sucre le 08.04.2021 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis maçon et je veux le même salaire qu un chirurgien je ne vois pas pourquoi !

Les derniers commentaires

  • André le 09.04.2021 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Regardez la liste des milliardaires ou encore mieux la liste des nouveaux milliardaires : ce sont essentiellement des hommes. Les femmes et les hommes sont égaux en droits mais différents, sans qu'un genre soit à considéré comme supérieur à l'autre. Les hommes prennent plus de risques, c'est dans la culture ET dans la biologie. La tétostrérone incite à prendre plus de risques, ce qui peut être néfaste (accidents de voiture ou faillite de sociétés) et bénéfique (revenu plus importants, comme entrepreneurs ou comme salarié motivé).

  • Privilégié le 09.04.2021 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    En tant qu'homme j'ai été discriminé par mon pays d'orgine en devant perdre plus d'un an de service militaire. Oui, c'est du passé, mais au global il me manque bel et bien un an de salaire, soit plus de 2,5% du revenu total sur ma carrière. Et maintenant, il me manque un an de cotisations pour la pension, d'où une pension inférieure de 2,5% (minimum) à celle d'une femme dans la même situation.

    • Privilégié le 09.04.2021 13:15 Report dénoncer ce commentaire

      @féministes Pourriez-vous m'expliquer le pourquoi d'un "dislike" à un simple énoncé de faits ? Vous n'aimez pas les faits ?

  • réalité le 09.04.2021 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    ENTRE SEXE C EST BIEN ... MAIS IL FAUDRAIT PENSER A CE TRAITEMENT DE SALAIRE AUSSI POUR LES SALAIRES AU MINIMA CAR CERTAINES ENTREPRISES PAIENT ENCORE LE TAUX MINIMA A LEURS OUVRIERS QUI ONT POURTANT : 15/20/25 OU30 ANS D 4ANCIENNETE ... J' AI 28 ANS CHEZ MON PATRON ET JE GAGNE PAREIL QUE L EMBAUCHE QUI COMMENCERAIT DEMAIN !! AUCUNE PRIME DE PLUS NI RECONNAISSANCE ... MES COLLEGUES AUSSI EUX AUCUNE AUGMENTATION , LE PLUS ANCIEN A 35 ANS D'ANCIENNETE LUI et 12,37 DE L 'HEURE , VIVE NOTRE RETRAITE !!

    • Vindulux le 09.04.2021 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      Malheureusement , vous n'êtes pas la priorité de nos ministres! Pire, les chanceux qui sont bien mieux payés que vous, ont peur que votre salaire rattrape le leurs.

  • inem le 09.04.2021 07:16 Report dénoncer ce commentaire

    Quand j'étais en activité, on nous l'avait promis pour 1984...

  • André le 09.04.2021 01:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on appliquait la loi ? Le féminisme, par définition, c'est dans le nom même, c'est un mouvement en faveur des femmes. Donc en faveur d'un sexe/genre par opposition à l'autre. C'est la définition du sexisme et c'est illégal. Si certain.e.s veulent l'égalité alors qu'ils/elles appellent leur idéologie "égalitarisme". Et que leurs actions soient en ligne : quid des 4 années d'espérance de vie en moins pour les hommes, quid des violences subies par les hommes, etc.