Entreprise au Luxembourg

15. Mai 2019 13:37; Akt: 16.05.2019 14:45 Print

ING Luxembourg surprise par ses bons résultats

LUXEMBOURG - La banque au lion a su dégager des résultats financiers satisfaisants en 2018, malgré un environnement jugé très difficile.

storybild

Colette Dierick, CEO d'ING Luxembourg, et Philippe Gobin, directeur financier, ont présenté les résultats annuels de la banque au lion. (Bild: Editpress/Hervé Montaigu)

En français
Fehler gesehen?

«2018 a été encore meilleure que 2017, qui était une année record», a introduit Colette Dierick, CEO d'ING Luxembourg, ce mercredi, lors de la présentation des résultats annuels. La banque au lion affiche un résultat net de 115 millions d'euros pour l'exercice écoulé, en hausse de 8% sur un an. La dirigeante s'est même montrée quelque peu surprise par ces résultats.

«Depuis cinq ans, les taux sont terriblement bas, c'est un problème auquel il faut répondre en faisant plus de crédits à de plus faibles marges. Les perspectives ne sont pas bonnes, même si on ne le voit pas forcément dans les chiffres car on trouve d'autres services, d'autres produits. Nous sommes créatifs mais il y a une limite à la créativité. Fondamentalement, les taux sont très bas et la pression sur les coûts est forte, entre indexation, coûts réglementaires, etc.», a développé Colette Dierick.

«Le ratio coûts/revenus est assez remarquable»

Les coûts ont notamment progressé de 4% sur un an, à -157 millions d'euros et les taxes se sont élevées à 41 millions d'euros (+13%). ING Luxembourg a pu faire face en enregistrant plus de volumes. Les crédits hypothécaires ont notamment enregistré une hausse de 15% à 2,4 milliards d'euros. «Une nouveauté a été introduite l'an dernier, un outil informatique permettant de tout faire en ligne en matière de factures pour prouver les dépenses, ce qui était assez fastidieux par avant. Notre méthode reste une bonne combinaison entre le conseil physique et le confort digital», complète la CEO.

L'activité de banque privée se porte bien également, avec 85% de croissance du portefeuille de prêts sur les quatre dernières années, et le financement de résidences de luxe à l'étranger étendu à la Suisse.

Au final, «le ratio coûts/revenus reste à 50% ce qui, pour le marché, est assez remarquable», a souligné Philippe Gobin, directeur financier. Pour autant, «je ne m'attends pas à mieux l'an prochain, on est quasiment sûrs d'avoir des résultats moins bons cette année», a conclu Colette Dierick, qui revendique 130 000 clients, dont 41% considèrent ING Luxembourg comme banque principale.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleißig – Tag für Tag gehen Hunderte Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in einer Fremdsprache verfasst. Wir geben nur Kommentare in den Landessprachen Luxemburgisch, Deutsch und Französisch frei. Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten, werden sofort gelöscht. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar oder in Versalien geschrieben sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken.

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

«L'essentiel» ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@lessentiel.lu
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

Kommentarfunktion geschlossen
Die Kommentarfunktion für diese Story wurde automatisch deaktiviert. Der Grund ist die hohe Zahl eingehender Meinungsbeiträge zu aktuellen Themen. Uns ist wichtig, diese möglichst schnell zu sichten und freizuschalten. Deshalb können Storys, die älter sind als 72 Stunden, nicht mehr kommentiert werden. Wir bitten um Verständnis.

Die beliebtesten Leser-Kommentare

  • Le Tahitien am 15.05.2019 18:12 Report Diesen Beitrag melden

    J'espère qu'ils ont fait, au niveau du groupe, des provisions pour les amendes qu'ils vont recevoir pour blanchiment... Au fait où en est cette affaire qu'on essaie d'étouffer?

  • arnaud am 15.05.2019 16:55 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    On va se mettre à plaindre les banques maintenant

  • Jean am 15.05.2019 17:59 Report Diesen Beitrag melden

    Avec des frais bancaires qui constituent un vrai racket, pas étonnant d'afficher des résultats positifs. Si en contrepartie, la clientèle obtenait un service professionnel. Loin d'être le cas.

Die neusten Leser-Kommentare

  • LuXThill am 17.05.2019 13:13 Report Diesen Beitrag melden

    Ils pourront donc embellir cet horrible bâtiment de leur agence dans la Grand-rue ! Elle fait tache comparé aux bâtiments alentours.

  • L usagers am 16.05.2019 12:16 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Blanchisserie

  • Le Tahitien am 15.05.2019 18:12 Report Diesen Beitrag melden

    J'espère qu'ils ont fait, au niveau du groupe, des provisions pour les amendes qu'ils vont recevoir pour blanchiment... Au fait où en est cette affaire qu'on essaie d'étouffer?

  • Jean am 15.05.2019 17:59 Report Diesen Beitrag melden

    Avec des frais bancaires qui constituent un vrai racket, pas étonnant d'afficher des résultats positifs. Si en contrepartie, la clientèle obtenait un service professionnel. Loin d'être le cas.

  • LuxThill am 15.05.2019 17:04 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Ça tombe bien, ils vont pouvoir commencer à rembourser l’aide perçue de l’Etat pour éviter de couler lors de la crise de 2008.