Entreprise au Luxembourg

10 décembre 2019 12:51; Act: 10.12.2019 13:05 Print

KPMG s’adapte à l’arrivée de nouveaux acteurs

LUXEMBOURG - La firme d’audit et de conseil reste engagée dans la transformation digitale, pour conforter sa croissance.

storybild

Philippe Meyer, managing partner de KPMG. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les revenus de KPMG Luxembourg ont augmenté de 8% sur un an, à 232 millions d’euros», s’est félicité Philippe Meyer, managing partner de la firme d’audit et de conseil, ce mardi, lors d’une conférence de presse. Au cœur de la croissance, quelques mots-clés reviennent en boucle: innovation, digitalisation, transformation.

«Les technologies ont un rôle crucial pour amener les clients vers un plus haut niveau», résume Philippe Meyer. Un leitmotiv qui se vérifie au niveau mondial, le groupe ayant annoncé la semaine passée un investissement de cinq milliards de dollars sur cinq ans, en collaboration avec Microsoft. «On investit dans nos capacités d’analyses des données et dans l’intelligence artificielle», a souligné Frauke Oddone, responsable des marchés. Et de citer l’exemple du développement d’un algorithme de détection des fraudes pour une grande banque privée.

«Un contexte qui n’est pas que luxembourgeois»

Dans ce cas-là, comme de plus en plus souvent, la collaboration avec les clients s’est renforcée. «Elle est devenue "cocréation". C’est travailler ensemble pour construire quelque chose de solide», relève Pascal Denis, responsable du service conseil. Ce dernier constate l’arrivée récente de nouveaux acteurs sur le marché luxembourgeois, que ce soit dans le secteur des fintech, des monnaies virtuelles, des actifs digitaux ou encore le spatial… Le tout avec des impératifs et besoins différents des clients traditionnels.

«Ces sociétés ont besoin d’interlocuteurs qui comprennent les nouvelles technologies, les nouveaux produits, et de business plan qui dépassent les frontières du Luxembourg. Il faut savoir les aider dans un contexte qui n’est pas que luxembourgeois, mais aussi en utilisant les connexions hors du pays», complète Pascal Denis. Si ces dossiers ne sont pas forcément encore rentables, car «pas faciles à servir», ils sont vus comme «des éléments de succès futur».

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Christian le 10.12.2019 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    faut arrêter de me faire croire que kpmg qui travaille encore avec des fichiers excels est expert en IA..que du marketing dans ces grandes boîtes .

  • John le 10.12.2019 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Transformation digitale ou transformation numérique ?

  • Norbert Lalonge le 11.12.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Cette boite est une spécialiste de l'enfûmage: On paye un max pour qu'on nous dise ce qu'on veut entendre.

Les derniers commentaires

  • Norbert Lalonge le 11.12.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Cette boite est une spécialiste de l'enfûmage: On paye un max pour qu'on nous dise ce qu'on veut entendre.

  • benvoyons le 10.12.2019 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    changer de métier alors

  • Olala le 10.12.2019 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont très exigeants au moment de l'embauche. Sinon, c'est tout.

  • Christian le 10.12.2019 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    faut arrêter de me faire croire que kpmg qui travaille encore avec des fichiers excels est expert en IA..que du marketing dans ces grandes boîtes .

    • Ancien de KPMG le 10.12.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

      Pour le coup y'a une bonne partie IA, marginale certe et expérimentale mais du taff est fait même si concretement le boulot est fait par de petite main sur excel

    • comment ca marche le 11.12.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      C'est bien ce qu'on dit: On construit une voiture avec un marteau de pierre œuvré par des petites mains. Bref, du travail à la chaine digne des chaines de construction des années 30 ou on exige des heures supplémentaires sans les payer pour tenir les délais de production. Belle avancée sociale ...

  • Phi le 10.12.2019 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les salariés des big four sont très bien payé mais les haut fonctionnaires du GDL encore mieux sans heures sup.