Au Luxembourg

28 octobre 2020 18:01; Act: 29.10.2020 09:24 Print

L'emploi a retrouvé son niveau d'avant-​​crise

LUXEMBOURG - Le nombre de personnes qui travaillent dans le pays était aussi élevé en septembre qu'en février, note ce mercredi le Statec.

storybild

Des emplois ont notamment été créés dans le secteur de la construction, entre février et septembre 2020. (photo: Sara Lima/L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Une bonne nouvelle, dans cette période morose. En septembre, l'emploi au Luxembourg aurait, d'après les données préliminaires, rejoint son niveau d'avant crise, indique ce mercredi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Statec) dans sa dernière note de conjoncture. Le constat est valable «tant pour l'emploi salarié qu'indépendant, et tant pour l'emploi résident que frontalier», ajoute le Statec.

En revanche, de «grandes divergences» existent au niveau des branches. D'un côté, plus de 3 000 emplois auraient été créés entre février et septembre 2020 (+1,6%) dans les branches de la santé et action sociale, l'éducation, l'administration publique, la construction, les technologies de l'information et de la communication (TICs) et le secteur financier. De l'autre côté, environ 3 000 emplois (-1,5%) auraient été perdus sur cette période dans les branches les plus impactées par la crise sanitaire, à savoir l'Horesca, le commerce, l'industrie, les transports et les services aux entreprises (notamment le travail intérimaire).

Mais le Statec craint que le 4e trimestre soit «moins dynamique», en se basant sur des «signaux inquiétants». «L'emploi s'est mis à ralentir légèrement depuis l'été, notamment à cause de l'emploi public (probablement en lien avec la fin des contrats relatifs à la reprise scolaire en alternance), explique l'organisme. Les nouvelles offres d'emploi se sont stabilisées sur les trois derniers mois à un niveau inférieur d'environ 500 unités par rapport au niveau d'avant-crise, alors que les nouvelles inscriptions au chômage se multiplient. Le chômage continue certes à baisser, mais à un rythme bien plus faible qu'en été».

En outre, le Statec note que d'autres indicateurs précurseurs se sont bien rétablis au cours des derniers mois, mais qu'il restent encore «nettement inférieurs» à leurs niveaux d'avant-crise. Ainsi, les travailleurs intérimaires, qui ont été les premiers à perdre leurs emploi dès le début du confinement, restent en juillet moins nombreux qu'avant la crise (-13%), et ceci malgré une reprise de l'emploi dans la construction, principal recruteur des intérimaires, écrit l'organisme. De plus, les heures supplémentaires, qui avaient chuté de 2,2 heures par salarié en février à 0,8 en avril, se retrouvent à 2,0 heures en juillet, note-t-il. Enfin, le chômage partiel, qui concernait plus de 150 000 personnes en avril, s'est réduit à un peu moins de 25 000 personnes en septembre et octobre (5%), mais s'établit toujours bien au-delà des quelque 1 000 personnes enregistrées avant l'éclatement de la crise sanitaire.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 28.10.2020 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    Plus pour longtemps

  • Paul le 28.10.2020 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêter de nous prendre pour des idiots s'ils vous plaît avec un grand merci publiées ou pas publiées

  • Unicorn le 28.10.2020 18:49 Report dénoncer ce commentaire

    et bien en janvier 2021 il sera aussi bas qu'en avril 2020!

Les derniers commentaires

  • vino le 29.10.2020 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    arrétez de raconter des vannes!!!

  • Docteur en Sciences de l' ADEM le 29.10.2020 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout de même désolant de se foutre de la gueule des gens. On parle de qui? Des ouvriers de chantiers ? Tout le monde se retrouve à l'ADEM, et vous parlez de stabilisation? C'est pire que les mensonges sur le COVID. Circulez, il n'y a rien à voir!

  • Septembre le 29.10.2020 11:11 Report dénoncer ce commentaire

    Se féliciter des chiffres de l'emploi de septembre, c'est un peu comme se féliciter en mi-aout 1945 de la bonne tenue des chiffres de l'immobilier à Hiroschima en juillet.

  • Hugo Victor le 29.10.2020 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’est-ce c’est ce discours d’autosatisfaction exagéré !! Mais arrêtez donc de tenir des statistiques biaisées pour dire que tout va pour le meilleur des monde au Luxembourg !! Arrêtez des pigeons la pilule ne passe pas!

  • resident le 28.10.2020 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours très difficile de trouver du personnel motivé triste