Au Luxembourg

07 septembre 2020 08:00; Act: 07.09.2020 09:27 Print

L’État construit un canal à plus d’un million pour Fage

BETTEMBOURG - L’État investit dans l’implantation de l’usine de production de yaourts. Cette dernière, on le sait, sera très gourmande en eau.

storybild

Le dossier Fage est dans les mains du gouvernement, qui doit décider d’une autorisation d’exploitation.

Sur ce sujet
Une faute?

L’usine Fage, qui envisage de produire 80 000 tonnes de yaourts grecs par an, sera gourmande en eau. L’impact environnemental du projet fait d’ailleurs des vagues. Le ministre de l’Économie, Franz Fayot, est revenu dans une réponse parlementaire à la députée Josée Lorsché, échevine Déi Greng de Bettembourg, sur la manière dont ce besoin en eau sera géré. Et plus spécifiquement sur le montant que l’État sortira de sa poche.

«Le ministère construit à ses frais, pour un montant aproximatif de 1,2 million d’euros TTC, un canal d’évacuation des eaux résiduaires allant de la limite du terrain jusqu’à l’Alzette», note le ministre, soulignant que cela aurait été fait «pour toute entreprise qui se trouve dans une situation similaire». Car le ministère gère les zones d’activités nationales (ZAE), dont celle de Wolser, qui est à cheval entre Bettembourg et Dudelange, en supportant les coûts de viabilisation.

Les frais liés aux études d’impact environnemental pour la construction de l’usine ne lui incombaient pas. Mais le ministère prend en charge les mesures de compensation pour l’ensemble de la ZAE. Le coût de ces mesures pourra être chiffré dès que le ministère de l’Environnement aura donné son feu vert.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Merci les verts et les socialistes le 07.09.2020 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    L’État le construit et la population le paye pour avoir par-après l'interdiction de ne plus pouvoir arroser leurs légumes pour que cet gaspilleur d'eau puisse encore fonctionner en période de sécheresse.

  • Le Fric le 07.09.2020 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    Et aux citoyens on interdit d'arroser leurs jardins à cause du manque d'eau. Bravo !

  • Pierre le 07.09.2020 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A qui profite cette usine? pas à l'état puisque les retombées financières seront moindre en raison des aides fiscales, amortissements accélérés,transfert de royalties,etc. Pas à la population avec un trafic de camion énorme et des embauches très réduites puisque a ces salaires personne se présentera.Tout pour les frontaliers ce qui engendrera un va et vient de voitures qui augmente la pollution et l'encombrement des routes. Avec un peu de lucidité les politiciens du PS devraient renoncer à leur position et décider que il y a trop de facteurs qui amènent à ne plus parler de cette installation Merci

Les derniers commentaires

  • mike le 07.09.2020 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle hypocrisie ces écologistes. C’est toujours le citoyen qui paie.

  • hastalavistaici le 07.09.2020 15:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et quelle entreprise locale va décrocher le contrat ? comme d'habitude et qui va toucher des grosses grosses pots de vin à la hauteur luxembourgeoise ? comme d' habitude ...et un peu de retard ajouté pour saler un peu plus les dessous de tables ! voilà un bon cocktail !

  • luis le 07.09.2020 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    construir des logements sociaux ça la oui.

  • luis le 07.09.2020 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils doivent aller se installer en France. la lorraine a besoin des fabriques. et un plus ils ont de la main d,œuvre. a5h pour aller de dudelange vers volmerange les mines ça prends 1heure de trafique

    • lafrance??? le 07.09.2020 15:09 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais la france a une legislation de m...pas de secrutié juridique, ca change tout le temps et je ne parle pas des lois de finances rectificatives

    • luxo le 07.09.2020 21:36 Report dénoncer ce commentaire

      Pour l'emploi, que l’entreprise s’installe à Dudelange ou a Volmerange, c'est pareil.

  • Diukdiuk le 07.09.2020 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que l’industrie puisse créer de l’emploi, et que l’économie Luxembourgeoise ne soit pas focalisée sur le tertiaire, c’est une bonne chose, néanmoins il faut de la cohérence et les verts, cette secte politique, ne sont pas forcément les meilleurs défenseurs de l’environnement. Je pense qu’il ne serait pas difficile de lister les incohérences entre l’idéologie et les faits ! ???? Question dont je n’ai pas la reponse ! Un terrain artisanal proche de la moselle et une station d’épuration aux frais de qui les assumera, ne serait-ce pas possible dans un tel cas de figure ?