Au Luxembourg

12 janvier 2021 08:00; Act: 14.01.2021 16:52 Print

L'État pointé du doigt pour une vente de terrains

LUXEMBOURG - La Cour des comptes tape sur les doigts du ministère de l’Économie, pour sa gestion de terrains dans les zones d’activités.

storybild

La manière dont le prix du terrain a été fixé pour Fage est floue.

Sur ce sujet
Une faute?

20 000 euros l’are. C’est le prix auquel avaient été cédés des terrains de l’État à Fage, avant que le producteur de yaourt n’abandonne son projet d’implantation d’une usine dans la zone d’activité économique (ZAE) «Wolser». Ce prix correspondait-il au marché? Difficile d’en juger. Et c’est bien ce que reproche la Cour des comptes au ministère de l’Économie, dans un rapport spécial publié hier.

Ce rapport, sur la vente de terrains situés dans des zones d’activités économiques et appartenant à l’État, qui couvre la période de 1993 à 2020, avait été demandé par les députés CSV en janvier 2018. Dans le cas de Fage, la Cour des comptes souligne que la vente de terrains appartenant à l’État se situant dans des ZAE est plutôt l’exception. En règle générale, ces surfaces sont mises à disposition des industries. Or, les raisons de cette exception ne sont pas documentées. Elle relève également que le ministère de l’Économie n’a informé que tardivement le ministère des Finances de l’avancée du dossier et des négociations.

Et ce manque de documentation et d’échange est récurrent, souligne la Cour des comptes. Il se retrouve dans tous les dossiers contrôlés (GE Fanuc Automation, Circuit Foil, Euro-Composites…). Celle-ci avance aussi que le ministère n’aurait pas suffisamment fourni d’arguments sur la pertinence des activités industrielles concernées.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Louis XVI le 12.01.2021 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les règles ne sont pas respectées mais il n'y aura pas de sanction. C'est comme ça avec les politiciens.

  • Dukenukem le 12.01.2021 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Blanchiment, corruption voila enfin démasqué ! Ou est la répression ?

  • MacTv le 12.01.2021 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20.000 net ! Après il faut y ajouter les diverses commissions des uns et des autres. Ça finit par doubler la somme. On est à Luxembourg, le pays où tout s’achète et tout se vend...

Les derniers commentaires

  • Luxus le 12.01.2021 18:43 Report dénoncer ce commentaire

    Et ils ne leurs arrivent rien. Ils sont trop bien protégés .

    • @ Luxus le 12.01.2021 21:16 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit de voter différemment aux prochaines élections.

    • mars le 13.01.2021 18:25 Report dénoncer ce commentaire

      Qu'ils soient rouges noirs verts ou bleus, peu importe la couleur, tous dans le même sac, l'argent n'a pas d'odeur.

  • Transparence le 12.01.2021 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    c'est toujours plus sympa de vendre à ses copains en échange de quelques services

  • Unicorn le 12.01.2021 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Normalement toute transaction immobilière de l'Etat passe par le comité d'acquisition du Ministre des Finances, là non. Quand on sait que ce comité est loin d'être transparent et a occupé surtout des fonctionnaires par très soigneux en matière de documentation de leur initiative, on constate qu'il y a encore une niveau plus opaque. Schneider, on sait pourquoi il a quitté le navire précipitamment, aussi après avoir gaspillé le budget dans l'espace.

  • donald le 12.01.2021 16:54 Report dénoncer ce commentaire

    Quand ce gouvernement va-t-il démissionné? On commence à en avoir marre de leur incompétence (le satellite, la vente des terrains, la venue en masse des migrants(insécurité) etc etc ...) Ces politiciens se sont faits un beau bas de laine.

  • fraude le 12.01.2021 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    les democrate sont aussi au lux ?? honte