Emploi au Luxembourg

06 novembre 2020 14:38; Act: 06.11.2020 18:27 Print

L'Office de conciliation chargé du dossier Guardian

BASCHARAGE/DUDELANGE - Aucun accord n’a pu être trouvé entre la direction et les syndicats chez Guardian, où 45 salariés sont menacés d’un plan social.

storybild

Guardian possède deux sites, à Bascharage et Dudelange. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Le torchon brûle toujours entre la direction de Luxguard/Guardian et les syndicats. Un plan social, que dénoncent les syndicats depuis son annonce fin septembre, menace désormais 45 salariés chez le spécialiste du verre. «Un accord de non-conciliation a été signé cette semaine», indique à L’essentiel Alain Rolling, en charge de ce dossier à l’OGBL. Un document qui scelle la mésentente entre les deux parties.

«Nous ne pouvons pas être d’accord, tout cela est lamentable», tonnent les syndicalistes. Ils ont dénoncé, ces dernières semaines, les méthodes de la direction, lui reprochant de ne pas s'être contenté du plan de maintien dans l’emploi (PME), moins brutal socialement, signé le 1er septembre. «Désormais, nous avons encore 45 salariés menacés, dont une dizaine ont plus de 50 ans. Ils ne sont pas toujours éligibles à la préretraite et auront du mal à retrouver un emploi dans le contexte actuel».

Mise à l'arrêt d'un four

Dès mardi, l’Office national de conciliation réunira les deux parties, indique l’OGBL. Il sera en charge de rapprocher les parties. S’il n’y arrive pas, le conflit pourrait s’envenimer. «Nous n’en sommes pas à la grève, nous cherchons une autre solution, mais cela peut arriver», reprend Alain Rolling. Contactée par L’essentiel, la direction de Luxguard/Guardian a confirmé le transfert du dossier à l'Office national de conciliation. Elle rappelle que le plan de maintien dans l'emploi bénéficiera à quelque 200 personnes, tandis que le plan social concernera «environ 44 personnes». «Guardian continue de tout faire pour trouver un accord», indique l'entreprise.

Les difficultés sociales ont débuté lorsque la direction a annoncé en juin sa décision de ne pas remplacer le four de Dudelange, qui arrive en fin de vie. Les syndicats craignent que celui de Bascharage ne soit pas non plus remplacé l’an prochain, et que la production au Luxembourg soit peu à peu délaissée.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 06.11.2020 14:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cherche un nouveau boulot les gars..

  • Marcel le 07.11.2020 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @kamel, tout à fait. J'ai cotisé 30 ans pour l'ogbl et j'ai eu besoin 2 x d'eux. La 1 ère fois j'attends toujours qu'il me rappelle ????, la 2eme fois c'est quand je me suis fais licencier à 50 ans, tout avait été négocié de longue date avec le patron qui a promu mon représentant syndical Ogbl...

  • le canard enchaîné le 07.11.2020 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    luxair debauche aussi pas mal et souvent d'ou des postes à pourvoir

Les derniers commentaires

  • le canard enchaîné le 07.11.2020 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les syndicats sont la comme decor cest l etat qui commande partout et fait ce qu'il veut

  • le canard enchaîné le 07.11.2020 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    luxair debauche aussi pas mal et souvent d'ou des postes à pourvoir

  • Marcel le 07.11.2020 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @kamel, tout à fait. J'ai cotisé 30 ans pour l'ogbl et j'ai eu besoin 2 x d'eux. La 1 ère fois j'attends toujours qu'il me rappelle ????, la 2eme fois c'est quand je me suis fais licencier à 50 ans, tout avait été négocié de longue date avec le patron qui a promu mon représentant syndical Ogbl...

    • jeanne le 08.11.2020 11:32 Report dénoncer ce commentaire

      depuis 5 ans je ne suis plus syndiqué , je prends donc les 20 euros chaque mois que je place durant les 12 mois de l'année et du coup 240 euros de plus fin d'année sous le sapin pour mes petits enfants ...

  • kamel bouhr le 07.11.2020 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    réponse à Mr Tonio Les syndicaliste sont la.ppur essayer d'aider et font avec les lois et les droits zn rigeur mais c vrai qu'ils ne servent à rien alors rend tes conge payés et primes et ton assurance vieillesse et apres tu pourras dire la tête haute que les syndicats ne servent a rien

  • Le français le 07.11.2020 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    luxair embauche