Au Luxembourg

06 juin 2019 10:53; Act: 06.06.2019 13:15 Print

La croissance va se maintenir en 2019 et 2020

LUXEMBOURG- La croissance de l’activité économique devrait être de l’ordre de 3% pour cette année et l’année prochaine, selon la dernière prévision du Statec.

storybild

Le Statec a présenté jeudi ses prévisions de croissance.

Sur ce sujet
Une faute?

L'économie luxembourgeoise va conserver un rythme de croissance proche de 3% en 2019 et en 2020. En 2019, une progression de 2,7% est désormais attendue, contre 3% selon les prévisions de l’automne dernier. «L’activité moins dynamique sur la fin de l’année écoulée et la dégradation du contexte économique international, surtout en Europe, conduisent à revoir les perspectives de croissance», indique Serge Allegrezza, directeur du Statec. La croissance resterait essentiellement soutenue par les services non financiers.

La consommation des ménages, en nette progression en 2018, devrait rester dynamique cette année et en 2020, en lien avec la bonne tenue du marché du travail et les gains salariaux. L’investissement devrait également rebondir. L’économie nationale devrait ainsi profiter du soutien de la conjoncture domestique face aux turbulences de l’environnement international. «Dans les hypothèses d’un apaisement des tensions commerciales entre les États-Unis et ses partenaires commerciaux, la Chine en tête, et d’un Brexit avec accord, la demande extérieure devrait se renforcer et conduire la croissance à plus de 3% en 2020», estime Bastien Larue, chef de l’unité Conjoncture au Statec.

Freinage en douceur du marché du travail

En ce qui concerne les finances publiques, elles devraient aussi rester en bonne santé en 2019 et en 2020. Après un excédent de 2,4% du PIB, le solde public se rapprocherait de 3% en 2019, avant de retomber à près de 2% l'année suivante.

De leur côté, les créations d’emplois au Grand-Duché accusent une légère perte de vitesse, dans la plupart des branches, à l’exception du secteur financier et de la construction. «Mais ce freinage récent, amené à se poursuivre jusqu’en 2020, est trop léger pour justifier à lui seul un retour à la hausse du chômage», affirme Serge Allegrezza. Pour rappel, le taux de chômage était de 5,4% en avril dernier.

Enfin, s’agissant de la prochaine tranche indiciaire, le Statec table toujours sur une augmentation des salaires et des pensions de 2,5% au 4e trimestre 2019. Pour rappel, l’augmentation automatique des salaires et des pensions de 2,5% a lieu à chaque fois que le prix du panier moyen, calculé par le Statec, a lui-même progressé de 2,5%.

Interview de Bastien Larue, chef de l'unité conjoncture au Statec.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 06.06.2019 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Cette croissance s'accompagne aussi d'une progression des émissions de CO2! Cette croissance de réduit pas la pauvreté ni le nombre de pauvre! Nous n'avons pas besoin d'une croissance qui augmente le bétonnage du pays, le nombre de voitures et les pollutions. Il serait temps de stopper cette croissance sans fin afin de préserver nos forêts , no terres agricoles et nos sources d'eau potable.

  • C57 le 06.06.2019 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'inflation aussi va se maintenir ??

  • Pour rappel... le 06.06.2019 15:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non plus au Luxembourg, les arbres ne poussent pas jusqu'au ciel. Mieux vaudrait une baisse lente et progressive de la croissance pour le bien de la qualité de vie des résidents.

Les derniers commentaires

  • Pour rappel... le 06.06.2019 15:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non plus au Luxembourg, les arbres ne poussent pas jusqu'au ciel. Mieux vaudrait une baisse lente et progressive de la croissance pour le bien de la qualité de vie des résidents.

  • Vindulux le 06.06.2019 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Cette croissance s'accompagne aussi d'une progression des émissions de CO2! Cette croissance de réduit pas la pauvreté ni le nombre de pauvre! Nous n'avons pas besoin d'une croissance qui augmente le bétonnage du pays, le nombre de voitures et les pollutions. Il serait temps de stopper cette croissance sans fin afin de préserver nos forêts , no terres agricoles et nos sources d'eau potable.

  • C57 le 06.06.2019 11:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'inflation aussi va se maintenir ??