Moulins de Kleinbettingen

30 avril 2020 09:00; Act: 30.04.2020 11:39 Print

La farine luxembourgeoise s'arrache

KLEINBETTINGEN - Les ventes des Moulins de Kleinbettingen se sont envolées lors du confinement.

storybild

Les moulins doivent tourner à plein régime à Kleinbettingen (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

«Avec le confinement, les gens redécouvrent le goût de cuisiner. On reçoit plein de messages disant "j’ai fait telle ou telle recette avec vos produits"», constate Jean Muller, directeur général des Moulins de Kleinbettingen. La situation inédite liée au coronavirus a fait augmenter la consommation de farine dans la grande distribution. Et donc l’activité de l’entreprise luxembourgeoise plus que centenaire, installée à la frontière belge.

«Il y a un mois, on a connu un très fort pic, avec un triplement des ventes de nos paquets d’un kilo, uniquement vendus sur le marché luxembourgeois, et de nos produits Farin’UP (NDLR: en sachet fermable avec bec verseur). Actuellement, nous sommes autour de +50%», observe le dirigeant. La situation a même permis de gagner de nouveaux clients en France et en Belgique, pour Farin’UP.

Mais il a fallu augmenter la production avec 10% des effectifs absents, sur 70 salariés, les commerciaux mettant notamment la main à la pâte. Les Moulins, qui écoulent 1,2 million de sachets d’un kilo par an, s’attendent ainsi à une hausse de 20 à 30% des ventes en 2020. Et préparent un élargissement de la gamme d’ici la fin d’année.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dadou le 30.04.2020 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bon l economie est sauvé grace à la farine!

  • Dndjdj le 30.04.2020 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Cusiner avec famille c’est un plaisir dont nous n’avons pas eu tellement de temps avant. Combien de vous se rappellent des gâteaux fait avec grand mère :) apprendre vous enfants comment manger et cuisiner bien c’est le plus grand rayon de soleil (pour l santé aussi)

  • Bas du plafond le 30.04.2020 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Au tout début de l'épidémie, je me souviens que deux hommes se sont battus chez Auchan parce que l'un des deux voulait emporter 50 kg de farine en une seule fois.

Les derniers commentaires

  • Italian coocker le 01.05.2020 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    On attend de la farine "forte" type Manitoba pour lievitation 48/72h pour panettone, pizza et brioches. Merci.

  • ZIMMERMANN robert le 01.05.2020 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Avec de la farine on peut faire du blé

  • Pâtissier le 01.05.2020 07:54 Report dénoncer ce commentaire

    Désolé de devoir le dire, mais les farines lux ne sont pas super top... Dans ma boite toutes les farine viennent de Beauce

  • Roulé dans la farine... le 01.05.2020 00:13 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui ont eu la chance de pouvoir en acheter... Les magasins étaient pillés, même pas 1Kg de farine à acheter ! A croire que tout le monde ne mange que de la farine ! Merci à vous, concitoyens respectueux pour avoir créé la pénurie ! Et le moulin fermait ses portes aux particuliers (on n'y entrait pas comme dans un... moulin). Du coup, ben obligé de manger autre chose... moi qui voulais faire mon pain au levain...

  • Succès indicible le 30.04.2020 23:41 Report dénoncer ce commentaire

    Effectivement cette farine luxembourgeoise est exportée en France. Grand fut mon étonnement de la voir dans les rayons d'un Monoprix de la banlieue ouest de Paris !