Entreprise au Luxembourg

26 novembre 2021 09:00; Act: 25.11.2021 20:27 Print

La firme d'audit EY a ses leviers de croissance

LUXEMBOURG - L'entreprise d'audit et de conseil EY identifie des thématiques porteuses et y dédie des moyens. C’est le cas des fonds d’investissement alternatifs.

storybild

L’équipe dirigeante de la firme d’audit et de conseil EY Luxembourg a présenté ses résultats annuels.

Sur ce sujet
Une faute?

EY Luxembourg a indiqué jeudi avoir réalisé une croissance combinée de 24,4 % sur ces deux derniers exercices combinés. Le chiffre d’affaires de la firme d’audit et de conseil s’élève ainsi à 286 millions d’euros au 30 juin 2021. Des thématiques transversales aux différents métiers ont un impact significatif sur la progression de la société du «Big Four». C’est le cas des fonds d’investissement alternatifs, qui ont apporté «une croissance de plus de 22% sur sur toutes les lignes», a souligné Olivier Coekelbergs, Country Managing Partner.

«Le Luxembourg a eu raison de se positionner sur cette thématique, il est de plus en plus reconnu comme LA place pour ces fonds alternatifs», abonde Olivier Lemaire, Assurance Leader. Une expansion qui a conduit EY à développer des sous-secteurs, en leur dédiant des ressources, comme le capital-investissement, l’immobilier - les plus significatifs - mais aussi les infrastructures et les fonds de dette privée, «qui prennent une place de plus en plus importante».

Les services en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) ont aussi le vent en poupe. Au-delà des contraintes liées à la réglementation, «il s’agit d’établir quelle est la vision, l’ambition que les clients doivent avoir, ce que ces investissements obligatoires peuvent apporter en plus», entrevoit Laurent Moscetti, Consulting Leader. Le département «tax», qui a aussi développé son offre en matière d’ESG, doit composer avec un important virage à venir en matière de fiscalité internationale. L’accord de l’OCDE pour un taux d’imposition minimale des multinationales à 15 % doit se traduire par une directive européenne, qui arrive bientôt. «Les textes ne sont pas connus, cela crée de l’insécurité et de l’incertitude. Quel sera l’impact sur le Luxembourg? Le savoir relève de la magie noire», commente Bart van Droogenbroek, Tax Leader.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 28.11.2021 03:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour le bien être du pays et pour la préservation de l’humanité toutes ces activités doivent disparaître.

  • un ignare le 27.11.2021 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    je comprend pas l utilite de ce machin truc bidule

  • a quoi ca sert le 26.11.2021 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    qui peut expliquer simplement ce que font ces societes , c est opaque

Les derniers commentaires

  • luxo le 28.11.2021 03:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour le bien être du pays et pour la préservation de l’humanité toutes ces activités doivent disparaître.

  • un ignare le 27.11.2021 08:52 Report dénoncer ce commentaire

    je comprend pas l utilite de ce machin truc bidule

    • ImSchneckentempo le 27.11.2021 13:22 Report dénoncer ce commentaire

      Lequel ?

  • a quoi ca sert le 26.11.2021 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    qui peut expliquer simplement ce que font ces societes , c est opaque

    • à pas grand chose le 26.11.2021 20:56 Report dénoncer ce commentaire

      Ben elles font tout. Quant à savoir si elles le font bien ou mal...là est la question. En tout cas des gens payent pour ça. Le pilier historique c'est auditer les comptes des sociétés donc vérifier qu'ils sont correctes mais aujourd'hui c'est plus une activité hyper rentable donc on diversifie en vendant des présentations powerpoint sur tous les sujets où une société peut être interessée