Crise au Luxembourg

04 février 2021 09:00; Act: 03.02.2021 20:13 Print

La microfinance lance un appel à la solidarité

LUXEMBOURG - Microlux en appelle aux citoyens pour aider les porteurs de projet, qui sont impactés par les incertitudes liées à la crise sanitaire.

storybild

Certains hésitent à se lancer, même avec un bon projet, dit Microlux.

Sur ce sujet
Une faute?

Microlux a lancé mercredi un appel à la constitution d'un fonds de prêt d'honneur, afin d'aider les petits porteurs de projet au Luxembourg. L'organisme de microfinance, entreprise sociale à but non lucratif, octroie des crédits à des personnes n'ayant pas accès au financement traditionnel. Face aux difficultés et aux incertitudes liées à la crise sanitaire, l'institution constate que certains hésitent à se lancer, malgré le fait qu'ils «ont un bon projet».

Pour faciliter la prise de décision, Microlux souhaite introduire un prêt d'honneur. Exemple avec une personne qui aurait besoin de 15 000 euros. «Nous pourrions lui attribuer 10 000 euros remboursables aux conditions habituelles (NDLR: le taux d'intérêt a été réduit de 8 à 4% lors de la crise) et 5 000 euros à taux zéro, remboursables avec un différé adapté aux perspectives économiques actuelles, soit 24 mois», développe Rémy Jacob.

Le président du conseil d'administration précise: «Ce type de prêt n'étant pas couvert par notre système actuel de garantie, il nous faut, pour ce faire, constituer un fonds de garantie. Le besoin se situe entre 150 000 et 250 000 euros». Tout un chacun peut aider à constituer ce fonds.

info@microlux.lu

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bernard le 04.02.2021 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon fils est passé chez microlux pour un projet faible il avait besoin de 6000 euro malheureusement il fallait des garanties avec tous le bazars crédit 8 % lol j ai du faire un crédit pour lui .... il y a 3 ans actuellement il tourne à plein Régine...... c est pas grace à ses escrocs bon a rien faire .....seulement a encaisser ....a éviter

  • Realux le 04.02.2021 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aider les indépendants avant eux avec des aides dignes d'un pays très fortuné, les usa dégagent 3 fois plus d' aides comparé à l' Europe, deux poids/deux mesures !

  • Michelle le 04.02.2021 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    De 8 à 4 % c'est l'escroquerie disguise en social

Les derniers commentaires

  • Bernard le 04.02.2021 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon fils est passé chez microlux pour un projet faible il avait besoin de 6000 euro malheureusement il fallait des garanties avec tous le bazars crédit 8 % lol j ai du faire un crédit pour lui .... il y a 3 ans actuellement il tourne à plein Régine...... c est pas grace à ses escrocs bon a rien faire .....seulement a encaisser ....a éviter

  • Michelle le 04.02.2021 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    De 8 à 4 % c'est l'escroquerie disguise en social

  • Realux le 04.02.2021 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aider les indépendants avant eux avec des aides dignes d'un pays très fortuné, les usa dégagent 3 fois plus d' aides comparé à l' Europe, deux poids/deux mesures !

  • Jimmy le 04.02.2021 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    La micro quoi????? Arrêter avec sa, si c'est après pour repayer le double!!!!