Au Luxembourg

24 mai 2019 09:00; Act: 24.05.2019 10:49 Print

La mobilité de demain version Cube4T8

LUXEMBOURG - Société du groupe Losch Luxembourg, Cube4T8 veut devenir l'un des acteurs luxembourgeois de la mobilité de demain.

storybild

Cube4T8 sera également importateur et distributeur des marques espagnole Silence (leader européen du scooter électrique) qui a déjà vendu plus de 10 000 scooters en Europe. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Basée à Kockelscheuer et placée sous la direction de Christian Zwerg, Cube4T8 entend développer de nouvelles offres de mobilité innovantes et devenir ainsi l'un des acteurs luxembourgeois de la mobilité de demain. Dotée d'un département «Out of the Box» dédié à l'innovation, la nouvelle société de Losch Luxembourg va se concentrer sur les projets liés au MaaS (Mobility-as-a-Service), à l'électromobilité et à la connectivité des véhicules.

Mais Cube4T8 sera également importateur et distributeur des marques espagnole Silence (leader européen du scooter électrique) et allemande StreetScooter (véhicules utilitaires électriques). La marque Silence a ainsi inauguré jeudi soir son tout nouveau Concept Store à Luxembourg-Bonnevoie.

Génération 3.0

Sa gamme de scooters de génération 3.0 est innovante, ses appareils se caractérisant par leur technologie (batterie amovible et interchangeable), leurs performances et leur prix. Basée à Barcelone, Silence a déjà vendu plus de 10 000 scooters en Europe. Trois modèles sont proposés, le S02 (deux roues) et le S03 (trois roues) plutôt destinés au marché business. Ils sont adaptés pour les sociétés de livraison, mais des versions spécifiques sont destinées aux policiers, pompiers...

Avec le tout nouveau modèle S01, présenté jeudi en avant-première au Luxembourg, Silence vise aussi le marché des particuliers et propose un modèle doté d'une autonomie d'environ 100 km. Afin d’élargir la gamme de solutions de mobilité proposée, des vélos et trottinettes électriques seront disponibles dans le store grâce à un partenariat avec Andy Schleck Cycles.

(L'essentiel/Denis Berche)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marco le 24.05.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un m'en offre un pour me déplacer en Ville svp !!!

Les derniers commentaires

  • Marco le 24.05.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un m'en offre un pour me déplacer en Ville svp !!!

    • Papanoël le 24.05.2019 14:27 Report dénoncer ce commentaire

      Ah, et pourquoi faut-il vous "l'offrir"?