Au Luxembourg

04 février 2020 09:00; Act: 04.02.2020 10:11 Print

Le 56e Autofestival confirme un virage vers l'essence

LUXEMBOURG - Les motorisations essence ont pour la première fois représenté plus de la moitié du total des immatriculations en 2019. Une tendance vérifiée à l'Autofestival.

storybild

Selon la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité, la fréquentation a été bonne.

Sur ce sujet
Une faute?

L'Autofestival, 56e du nom, s'est achevé lundi sur un bon cru, après dix jours de portes ouvertes et de conditions avantageuses en concessions. Même si les réussites «varient» d'une marque à l'autre, «la fréquentation est au même niveau que l'an dernier, il y a eu beaucoup de visites», se félicite Philippe Mersch, président de la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (Fedamo).

Les retours sont également positifs en termes de ventes, selon les éléments recueillis par le président, avec une tendance qui se confirme: «Les clients se tournent majoritairement vers les motorisations essence». Ces dernières avaient pour la première fois représenté plus de la moitié du total des immatriculations en 2019.

Autre mouvement bien engagé et qui se reflète dans les comportements, l'intérêt pour les véhicules électriques et hybrides. De nombreux tests en conditions réelles ont été effectués, sans pour autant aboutir à un achat. «Les conversions de ces essais en ventes sont faibles», concède Philippe Mersch, qui relève des explications: «Le choix n'est pas encore très large et les prix restent élevés. Le choix de l'électrique mérite plus de réflexion que les dix jours de l'Autofestival». Ceux qui hésitent à franchir le pas ont encore un délai, les offres améliorées perdurant jusqu'à la fin du mois.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 04.02.2020 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dans 10 ans, ce sera un virage vers le diesel ...

  • Jimmy le 04.02.2020 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Alors je vais le dire tout haut pour ceux qui parlent tout bas... L'électrique est tout simplement une mascarade, c'est même pas encore sûre que c'est ce produits qui sera le produit du futurs, le prix est exorbitant, l'autonomie je vous en parle même pas, voir une catastrophe mondiale, puis l'essence c'est bien, mais la aussi l'autonomie va faire réfléchir beaucoup de personne... Bref Je reste avec mon bon vieux TDI avec autonomie de 1000km avec un plein. qui dit mieux?

  • censuré le 04.02.2020 11:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les vieux véhicules diesels sont exportés en Afrique où ils sont peu entretenus avec un carburant de mauvaise qualité. La pollution est donc reportée géographiquement.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 05.02.2020 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Dans 10 ans on interdira la vente des voitures essence et diesel. Le Velo combiné aux transports en commun sera la meilleure alternative au Luxembourg. Et la réduction du nombre de voiture permettra une meilleure ponctualité des transports en commun. Et l'utilisation journalière du vélo aura un effet bénéfique sur la santé pour ceux qui souffrent d'artrose, de surpoids et d'autres maux.

  • dth le 04.02.2020 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement l’essence fait augmenter la pollution CO2 et surtout en SUV. Le diesel euro6d et beaucoup plus propre. Les américains doivent bien rigoler avec le diesel gate.

  • Garagiste Connu le 04.02.2020 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    laissons causer les amateurs de diesel, dans 3 ou 4 ans ils n'arriveront plus à écouler leur véhicule comme occaze, plus personne n'en voudra, les grandes villes le bannissent et les acheteurs potentiels se feront très rares, sauf si on l'envoie en Pologne pour une bouchée de pain. Déjà aujourd'hui je déconseille fortement le diesel et la boite manuelle: ça c'est fini, pour la revente il faut une boite automatique, moteur essence ou hybride

  • livingMan le 04.02.2020 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Par contre mes moteur à essence consomment plus d’essence que ne le fait le diesel. Et le co2 produit est l lu s important. L’électrique n’est pas la solution à grande échelle. Un amis est parti en vacance avec sa tesla et il est resté 3h dans la fille du chargeur rapide. Sans parler de la production électrique d’impossible à fournir pour tous.

  • Cancoillotte le 04.02.2020 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    Sachant qu'une voiture passe 90% de son temps au parking, en prenant par la même une place importante qui serait plus utile a autre chose, la vrai solution est l'autopartage.