Emploi au Luxembourg

20 août 2020 11:16; Act: 20.08.2020 11:38 Print

Le chômage a augmenté de 26,1% sur un an

LUXEMBOURG - L'Adem enregistre 19 762 demandeurs d'emploi résidents au 31 juillet 2020, soit une hausse de 4 094 personnes sur un an.

Sur ce sujet
Une faute?

La crise du coronavirus continue d'impacter très fortement le marché de l'emploi au Luxembourg. Le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles inscrits à l’Adem s’élève à 19 762 au 31 juillet 2020. Sur un an, cela constitue une hausse de 4 094 personnes, soit de 26,1%. À titre de comparaison, la hausse du nombre de chômeurs était toutefois supérieure en juin (32,2%).

Par rapport au mois précédent, on constate en effet une très légère baisse (114 personnes, soit 0,6%). Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le Statec, s’établit à 6,6%.

Le nombre de clôtures de dossiers en baisse

Cette hausse du chômage observée pendant le mois de juillet provient essentiellement d’une baisse des sorties vers l’emploi, plutôt que d’une hausse des nouvelles inscriptions, précise l'Adem. En effet, dans le courant du mois de juillet 2020, l’Adem a ouvert 2 228 nouveaux dossiers de demandeurs d’emploi résidents, soit une baisse de 14,4% par rapport à juillet 2019.

Dans le même temps, le nombre de clôtures de dossiers a baissé, en passant de 2 360 en juillet 2019 à 2 146 en juillet 2020. Si cette baisse des clôtures de dossiers est encore effective à un an d’écart, elle est cependant beaucoup moins importante en juillet que les mois précédents.

Au cours du mois de juillet 2020, les employeurs ont déclaré 2 899 postes vacants à l’Adem, soit une baisse de 26% par rapport au mois de juillet 2019. Par rapport au mois précédent, le nombre de postes déclarés vacants a diminué de 104 unités ou 3,5%.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gaëtan le 20.08.2020 11:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    31 décembre fin du chômage partiel et aides covid-19 . donc 2021 risque d être une année noir . même moi j ais peur de perdre mon emplois d ici la fin de l année

  • Mr. Lambda le 20.08.2020 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Et cela n'est pas prêt de s'arrêter...

  • sabracadabra le 20.08.2020 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et à combien se porte le nombre de personnes au chômage partiel ?

Les derniers commentaires

  • RMG le 21.08.2020 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça n'est que la pointe de l'iceberg que vous annoncez là, bientôt le grand retournement de situation des chômeurs et ce sera la catastrophe.

  • Baron Rouge le 20.08.2020 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors ? Nombreux politiques et fonctionnaires sont payés aussi à ne rien faire .

  • Gonzo le 20.08.2020 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tant que les DRH préfèreront faire venir des diplômés de bien loin et les payer en cacahuètes, rien ne changera

  • Françoise le 20.08.2020 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut refuire drastiquement le numéro des "foncionaires europeenes" surtout maintenant que l'Angleterre est sorti et aussi a cause de la pandémie qui a détruit l'économie. Il faut que les institucions europeenes donnent l'exemple de cerrer la ceinture en réduisant le numéro de foncionaires et en réduisant les salaires et les subsides d'ores. On sait que les foncionaires son des personnes bien et très bien éduqués ils auront pas de problème a trouver du travail dans le privé et s'ils on des difficulté il manque beaucoup de serveurs et des femmes de ménage et pour les chantier.

    • guilless le 20.08.2020 20:13 Report dénoncer ce commentaire

      Vous savez que les fonctionnaires européens en créant des conditions pour tous les pays européens font faire des économies à ces pays? Donc réduire le salaire je veux bien mais les éliminer ça veut dire dans chaque pays engager des fonctionnaires pour faire les mêmes tâches.

  • JDFB le 20.08.2020 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela provient essentiellement d'une baisse des sorties vers l'emploi...dixit l' Adem... il n'y a qu'au Luxembourg qu'on entend un tel terme ! c'est pour brouiller un peu plus les comptes ça !