Chaîne de restauration

02 avril 2020 08:14; Act: 02.04.2020 12:57 Print

Le coronavirus a fini par achever Vapiano

La chaîne allemande de restaurants, déjà en difficulté, a annoncé jeudi sa mise en faillite, après avoir échoué à éponger ses besoins financiers aggravés par le coronavirus.

storybild

Le coronavirus a donné le coup de grâce à Vapiano, déjà en difficulté. (photo: Alain Rischard/editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

L'enseigne, qui compte deux restaurants au Luxembourg, à la gare et au Kirchberg, était connue pour ses plats de pâtes fraîches et salades préparés à la minute. Elle explique dans un communiqué que le Covid-19 a «augmenté considérablement les besoins de liquidités» estimés à 36,7 millions d'euros. Mais «aucun accord final n'a pu être trouvé avec les banques de financement et les principaux actionnaires» pour la renflouer, ce qui a précipité son dépôt de bilan.

L'entreprise Vapiano SE (Société européenne) s'était déclarée insolvable le 20 mars dernier, peu de temps après avoir dû fermer jusqu'à nouvel ordre ses 230 restaurants dans le monde, dont 55 en Allemagne. Cependant, les franchisés allemands et internationaux, dont ceux du Luxembourg, ne sont pas directement touchés par la demande de mise en faillite de Vapiano SE, ajoute le communiqué.

Déconfiture ancienne

Faute d'un accord avec ses soutiens financiers, Vapiano ne pouvait plus espérer obtenir de prêt garanti par l'État via la banque publique KfW. Ce dispositif initié par Berlin pour aider les entreprises en difficulté, à cause du coronavirus, est très sollicité depuis son démarrage, il y a une semaine.

La déconfiture de Vapiano, fondée en 2002 à Hambourg, a de fait des racines plus anciennes. En témoigne le parcours calamiteux de l'action introduite en 2017 à la Bourse de Francfort au cours de 23 euros, le titre ne valant plus que 3,50 euros à fin décembre 2019, soit avant l’éclatement de la pandémie, et 90 centimes d'euros mercredi. Le directoire de Vapiano examine encore si des demandes de mise en faillite doivent être déposées pour les filiales du groupe.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Louise le 02.04.2020 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C pas le corona c était trop cher et pas bon et mauvaise gestion

  • sociétés malades le 02.04.2020 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    On va voir beaucoup de sociétés à fermer. Pas pour cause du Corona, mais parce que le Corona a accéléré, comme toute autre crise, la décision finale.

  • Lehmann Sisters le 02.04.2020 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    c'est signe qu'elle n’était déjà pas viable auparavant

Les derniers commentaires

  • Sergent Piper le 02.04.2020 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Toutes les sociétés qui vivent avec peu de casch et une mauvaise gestion vont fermer. le Covi 19 va faire le ménage aprés, un nouvel ordre moral va apparaitre dans le monde. Déjà on commence à se poser la question des délocalisations?(Masques respirateurs ect..)

  • Béise monni le 02.04.2020 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le Covid 19 a bon dos .... faut arrêter de vouloir faire croire n’importe quoi. Cette société était déjà quasiment en faillite avant le virus !

  • DeGregori le 02.04.2020 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    italien n'est pas toujours italien, beaucoup ouvrent des restos avec de la soi-disant nourriture italienne et c'est tout sauf italien. Aujourd'hui les gens ne se laissent pas facilement dûper...alors il ne faut pas s'étonner, triste pour le personnel

  • bingo le 02.04.2020 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage pour l’emploi. Moi le modèle et les prestations du moins au Kirchner m’ont plutôt laissé un bon souvenir. Après effectivement le corona a un avantage dans le sens où il sort du marché les acteurs trop faibles et permettra de renforcer certains secteurs, avant les conséquences individuelles que cela peut comporter malheureusement.

    • Vali le 03.04.2020 13:53 Report dénoncer ce commentaire

      oui les société qui ne paye aucune ou peu de taxes, les sociétés privilégiées.

  • Piano_piano_ Vava le 02.04.2020 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    En toute franchise, Vapiano au LUX se portait très très bien. C'est le groupe mondial qui a fait de mauvais investissements stratégiques. Covid19 n'a pas aidé certes mais quant à leurs faillites, les rumeurs en été 2019 circulaient déjà sur leurs fermetures prochaines. Covid19 va certainement balayer bcp bcp d'artisans et indépendants et là effectivement, cela risque d'être très compliqué pour notre économie.