Aide au développement

28 octobre 2020 07:38; Act: 28.10.2020 10:31 Print

Le Luxembourg parmi les meilleurs élèves de l'UE

Les États membres ont été rappelés à leur devoir de consacrer 0,7% de leur revenu national brut (RNB) à l’aide au développement en 2030. C'est chose faite pour le Luxembourg.

storybild

Une partie conséquente des fonds comptabilisés comme aide au développement sont de «l’aide gonflée» et couvrent des annulations de dette de pays pauvres, des aides aux étudiants étrangers et en faveur des réfugiés en Europe. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L’Union européenne ne tient plus ses promesses en matière d’aide en développement avec des contributions en baisse depuis 2016, a déploré mercredi, le collectif d’ONG Concord, dans son rapport annuel.

Les États membres de l’UE se sont engagés à consacrer 0,7% de leur revenu national brut (RNB) à l’aide au développement en 2030. En 2019, souligne le rapport, ces États ont mobilisé 78 milliards d’euros pour l’aide au développement, soit 0,46% de son RNB, contre 0,51% en 2016.

Au rythme où vont les diminutions de ces contributions, et sans le soutien des grandes économies européennes, «l’objectif de 0,7% du RNB ne pourra pas être atteint avant 2070», s’inquiète Concord. Cette dernière regroupe 2600 ONG européennes actives dans l’aide au développement. Le collectif souligne que la contribution de la France a augmenté, malgré la crise économique, de 6% entre 2018 et 2019 pour la porter à 11,1 milliards d’euros, soit 0,43% de son RNB.

Contribution très faible de l’Italie

L’Allemagne représente le 1er contributeur avec 21,9 milliards d’euros, soit 0,60% de son RNB, mais ce montant reste inchangé par rapport à 2018, selon Concord. La troisième économie de l’UE, l’Italie, a une contribution très faible de 4,4 milliards d’euros, soit 0,23% de son RNB, en baisse constante depuis 2016.

Trois États membres, le Luxembourg, la Suède et le Danemark, consacrent 0,7% de leur RNB à l’aide au développement, mais leurs trois contributions totalisent 7,8 milliards d’euros. Un quatrième pays, le Royaume-Uni, a atteint l’objectif de 0,7% avec une contribution de 17,7 milliards d’euros en 2019, mais il a quitté l’UE. Treize États membres ont réduit leurs contributions entre 2018 et 2019 avec une coupe de 4% pour la Pologne et de 7% pour l’Estonie.

Une partie conséquente des fonds comptabilisés comme aide au développement sont de «l’aide gonflée» et couvrent des annulations de dette de pays pauvres, des aides aux étudiants étrangers et en faveur des réfugiés en Europe. L’Allemagne a ainsi comptabilisé 4,8 milliards dont 60% pour les réfugiés. La France a alloué 2,5 milliards dont 43% pour les réfugiés.

L’OCDE et la Commission européenne autorisent les pays à comptabiliser ces dépenses dans l’aide au développement, mais plusieurs ont renoncé à cette pratique, ou pour de faibles montants dont le Luxembourg, le Royaume-Uni, le Danemark, la Finlande, la Suède et les Pays-Bas. Le collectif d’ONG plaide pour l’instauration d’une taxe sur les transactions financières dont les recettes devraient être affectées à l’aide au développement.

(L'essentiel/AFP/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxembourgeois le 28.10.2020 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg ferait mieux à aider son propre peuple qui on a de plus en plus besoin

  • MonAvis le 28.10.2020 07:57 Report dénoncer ce commentaire

    Aide aux développement je suis d'accord mais aide au développement des pays les plus pauvres d'europe ! Nous ne devons pas DONNER de l'argent à des pays hors europe (europe au sens géographique, pas seulement l'UE)

  • censuré le 28.10.2020 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi les états européens ne sont-ils pas plus regardants sur les biens acquis par les gouvernants africains?

Les derniers commentaires

  • veritis le 28.10.2020 18:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout ce paie. les chiffres aussi

  • De Bommeleeer le 28.10.2020 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    1) Beaucoup de ces "aides au developpement" restent ici, dans les poches de profiteurs. J'en connais assez. 2) Et les aides au réfugiés sont encore pire. Ces aides ne restent pas seulement ici, elles atirent encore plus de réfugiés, en détriment des pays en développement.

  • Minchia le 28.10.2020 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Quel pays formidable ! Le meilleur dans tout : une société juste et bienveillante, une classe politique visionnaire, un système éducatif prodigieux qui forme l’élite polyglotte mondiale de demain, un système de santé fabuleux et une gestion irréprochable de la pandémie de Coronavirus. On ne se rend pas compte de la chance qu’on a.

  • marre le 28.10.2020 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    l'UE, cette vaste blague... qui montre son vrai visage en ces temps difficiles, mais parcontre toujours présente pour quémander... bref un traité de paix aurait largement suffit...

  • censuré le 28.10.2020 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons suffisamment de mal à payer un logement ici, priorité aux résidents pour les aides, merci Xavier.