Mutation

11 septembre 2019 12:53; Act: 11.09.2019 13:56 Print

Le marché des satellites cherche à se relancer

À l'instar du Luxembourgeois SES, le marché des satellites est en train de changer, les opérateurs ont décalé leurs investissements. Tous cherchent les clés de la reprise.

storybild

Espérant relancer le marché, les grands fabricants de satellites ont profité du rendez-vous annuel de la profession, la World Satellite Business Week. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les fabricants de satellites rivalisent de nouvelles offres avec des plateformes plus flexibles, espérant relancer un marché des télécommunications marqué depuis quelques années par l'attentisme face aux mutations profondes du secteur. La distribution de chaînes de télévision représente toujours les trois quarts du marché des services satellitaires, évalué à 126,5 milliards de dollars en 2018 par l'Association américaine de l'industrie des satellites (SIA). Mais cette activité de télédiffusion est en baisse (-3%).

Le bénéfice net de l'opérateur de satellites luxembourgeois SES a notamment été divisé par deux en 2018, fixé à 292,4 millions d'euros dans un marché mondial qui reste très compétitif. «Ce qui croît, c'est l'appétit pour les données» et les besoins croissants en connectivité pour les avions, navires et voitures, ainsi qu'en Internet à haut débit, observe Eric Jensen, vice-président chargé des ventes chez Boeing Satellite Systems. Sans compter l'essor des objets connectés. De 24 satellites géostationnaires commandés dans le monde en 2015, on est passé à 9 en 2018, détaille-t-il à l'AFP.

«Un satellite deux fois plus performant pour la moitié du prix»

Si une reprise semble s'amorcer avec 11 satellites commandés cette année, selon un décompte du président d'Arianespace, Stéphane Israël, certains ne visent qu'à remplacer des plateformes en fin de vie conçues pour réaliser une tâche précise. Espérant relancer le marché, les grands fabricants de satellites ont profité du rendez-vous annuel de la profession, la World Satellite Business Week, pour multiplier les présentations de nouveaux satellites annoncés comme «révolutionnaires» ou «qui changent la donne».

Avec un point commun: la capacité à reconfigurer la mission en fonction des besoins. Plus facile donc pour un opérateur comme le Luxembourgeois SES, Eutelsat ou Inmarsat de s'engager sur 15 ans, sachant qu'il pourra s'adapter à de nouvelles demandes une fois le satellite lancé. Boeing a présenté lundi un satellite géostationnaire de sa nouvelle gamme 702X, capable de réattribuer la bande passante en fonction des besoins. Le constructeur américain utilise déjà cette technologie de satellite reconfigurable pour la future constellation en orbite moyenne O3B mPower de l'opérateur SES (7 satellites). Il prévoit un premier lancement de la version géostationnaire en 2022.

«Si vous avez un satellite deux fois plus performant pour la moitié du prix, peut-être que le marché répondra favorablement», espère Eric Jensen.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • petitevoix le 11.09.2019 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En lieu d utiliser ce budget pour sauver la planète !!! Reforestation , recherche médicale !!!

  • yuri le 11.09.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    y' apas assez de débrits dans l'espace?

Les derniers commentaires

  • petitevoix le 11.09.2019 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En lieu d utiliser ce budget pour sauver la planète !!! Reforestation , recherche médicale !!!

  • yuri le 11.09.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    y' apas assez de débrits dans l'espace?