Au Luxembourg

18 septembre 2020 10:14; Act: 18.09.2020 11:10 Print

Le PIB s'est effondré de 7,8% au deuxième trimestre

LUXEMBOURG - Le PIB a fortement chuté au Luxembourg, en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures prises pour éviter la propagation du virus.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Le Statec a livré de bien mauvais chiffres, ce vendredi. D'après l'institut statistique luxembourgeois, le PIB s'est effondré de 7,8% au deuxième trimestre 2020, marqué par le confinement, par rapport au deuxième trimestre 2019, et de 7,2% par rapport au trimestre précédent.

Les secteurs comme le commerce, les transports et la restauration (-21,9% sur un an) ou la construction (-20,3%) et l'industrie (-22,4%) ont été frappés de plein fouet par la pandémie de coronavirus et les mesures pour éviter la propagation de la maladie. La branche «information et communication» a, elle, au contraire, augmenté de 9,2% par rapport au deuxième trimestre 2020. Dans ce contexte, les ménages ont moins dépensé, leurs dépenses de consommation chutant de 19,4% sur un an.

Rebond attendu et dégâts durables

Le Statec en profite pour corriger l'évolution du PIB de janvier à mars. Au premier trimestre, le PIB avait augmenté de 1,5% par rapport au dernier trimestre 2019 mais chuté de 1,4% par rapport au premier trimestre de l'année précédente. Fin 2019, la croissance était de 3% par trimestre.

Mais comment évoluera l'économie luxembourgeoise une fois que la pandémie sera terminée? Le Statec a aussi transmis ce vendredi ses projections à moyen terme pour la période 2020-2024. D'après le scénario jugé «le plus probable» par les statisticiens, la croissance devrait s'effondrer de 6% pour l'ensemble de l'année en cours, avant de rebondir à 7% l'année prochaine. Une croissance de 3,4% par an est attendue pour la période 2022-2024.

Mais, malgré «le rebond rapide et marqué de l'activité, les dégâts structurels de cette crise seront importants». Parmi les problèmes à venir, le Statec affirme dans ses projections que «le chômage est durablement plus élevé et, à politique inchangée, le solde des finances publiques accuserait un fort impact négatif».

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MPG le 18.09.2020 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors il faut arrêter de nous prendre pour des cons donc Luxembourg il va pas bien du tout de plus en plus de gens pauvres n’arrivent pas à finir le mois je parle déjà pour moi-même dur dur la vie actuelle dans le pays

  • Flop complet le 18.09.2020 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Prix de l'immobilier en hausse... puisque c'est un pays à 2 couches sociales (les aisés et les autres)

  • val le 18.09.2020 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baisser les salaires et les loyers et ça ira déjà mieux tout comme l alimentaire c est hors de prix .. abusé !

Les derniers commentaires

  • Realistik le 19.09.2020 14:32 Report dénoncer ce commentaire

    On conserve le triple A, c'est le plus important. Les emplois, l'immobilier ... cela passe après

  • PASKE le 19.09.2020 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    Perso, le télétravail ça ne fait bien rigoler. Je tiens à signaler que je ne travaille pas à domicile. Par contre, quand je fais des vidéoconférences avec mes collègues, je m'aperçois qu'ils ont vraiment bien bronzés cette année et sans la marque du masque! Chercher l'erreur? Je travaille dans le secteur de handicap mental et même mes résidents se demandent ce que certains de mes collègues pu faire pendant 4 mois faire à leurs domiciles puisqu'il ne sont pas au contact sur le terrain. Preuve que personne n'est dupe.

  • Jean le 18.09.2020 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    Finances publiques dégradées? Que l'on baisse les salaires des fonctionnaires (parlementaires et ministres compris) de 15%. Et que l'on arrête de verser le chômage partiel covid-19 aux entreprises qui demandent ces aides tout en continuant d'employer leur personnel.

    • juste le 18.09.2020 18:04 Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Pourquoi toujours les fonctionnaires ? Ils ont passé les examens pour y entrer. Il ne faut pas confondre ceux qui ont étudié et passé l'examen et les planqués, pistonnés qui sont les employés de l'Etat. Ceux la, il faut les licencier et qu'ils passent l'examen de l'Etat

    • Goerges Lemercier le 19.09.2020 18:09 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que les fonctionnaires sont surpayés et le mot est faible pour ce qu'ils font, je suis dans le cadre professionnel très régulièrement dans les communes , ministères et ça ne ce bouscule pas pour travailler.

  • val le 18.09.2020 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baisser les salaires et les loyers et ça ira déjà mieux tout comme l alimentaire c est hors de prix .. abusé !

  • Phi le 18.09.2020 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non pas au plus beau pays Mondial.