Incertitudes au Luxembourg

01 mars 2021 13:03; Act: 01.03.2021 13:08 Print

Le Statec prévoit... qu'il est difficile de prévoir

LUXEMBOURG - L'institut de la statistique est aujourd'hui obligé de présenter plusieurs scénarios, tant les incertitudes persistent sur l'ampleur et le calendrier de la reprise.

storybild

Les incertitudes sont immenses.

Une faute?

Le Statec a livré, lundi, ses projections à moyen terme 2020-2024 et a commencé par une plutôt bonne nouvelle, en révisant la croissance 2020 à -1,3% contre entre -3,5 et -4,5% dans ces précédentes publications. L'institut a ensuite insisté sur la difficulté de se projeter tant les incertitudes étaient nombreuses. Il a donc dû se résoudre, comme souvent ces derniers mois, a avancé plusieurs scénarios (central, optimiste et pessimiste) selon l'évolution de la pandémie.

Dans son scénario central, le PIB luxembourgeois progresserait de 4% en 2021 et 2022 avant de ralentir à 2,5-3% à moyen terme. C'est le secteur financier qui profiterait du rebond à court terme, avant que les autres branches marchandes ne prennent le relais. Le marché du travail souffrirait encore en 2021 et les créations d'emploi ne reprendraient plus substantiellement qu'en 2022 (+2,8% pour l'emploi total, contre 1,7% en 2021). Mais selon le Statec, cela ne suffirait pas à absorber les nouvelles entrées sur le marché, le taux de chômage grimperait donc à 7% en 2023/2024.

Salaires plombés

De son côté, l'inflation devrait se situer à 1,7% en 2021, soutenue par la reprise des prix des produits pétroliers. Elle devrait ensuite se stabiliser autour de 2%, boostée notamment, en 2022, par une nouvelle tranche indiciaire. Les salaires, plombés par la crise sanitaire, ne devraient pas progresser à moyen terme.

Dans un scénario optimiste qui verrait la levée des restrictions dès le 2e trimestre 2021, le PIB rebondirait de 7,1% et l'emploi progresserait de 2,5%. Dans un scénario pessimiste, dans lequel les restrictions perdureraient toute l'année 2021, le PIB, au contraire, reculerait de 0,5%, l'emploi stagnerait et le chômage progresserait plus fortement. Pour finir sur une note plutôt positive, sachez que Oxford Economics, sur lequel se base le Statec, estime que le scénario optimiste a 30% de chances de se réaliser, contre 15% pour le scénario pessimiste.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jop le 01.03.2021 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Statec n'a encore jamais servi à rien. Montrer des statistique manipuler comme l'état le veux. Et bien sûr à eux même qui y travaille avec un bon salaire et une place sûr.

  • Lulu le 02.03.2021 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est fort ce Statec ...

  • chipie le 01.03.2021 17:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu On dit que l’état a gagner de l’argent donc donner nous cette index que l’on attend depuis longtemps

Les derniers commentaires

  • Lulu le 02.03.2021 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est fort ce Statec ...

  • joker le 02.03.2021 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le pire c'est qu'il sont payés mdrr

  • julie le 01.03.2021 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les statistiques c est comme ça montre tout mais ça cache l essentiel

  • TontonB le 01.03.2021 21:22 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'ai pas besoin de la Statec ... pour 2024 je prévois une croissance de -100% et surtout une inflation de 1000000000000000000000000%

  • lea le 01.03.2021 20:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est ce qu’on appelle être payé à rien foutre.