Crise au Luxembourg

12 janvier 2021 10:00; Act: 12.01.2021 10:33 Print

Les commerces reprennent peu à peu les affaires

LUXEMBOURG – Les commerces non essentiels ont rouvert lundi matin, mais l’affluence n’était pas encore celles des grands jours. Dans l'attente de jours meilleurs.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous sommes très contents d’avoir pu rouvrir, mais la matinée a été calme», indique Mylène, responsable du magasin de prêt-à-porter de la Grand-Rue, à Luxembourg-Ville. Les commerces considérés comme non essentiels ont pu de nouveau accueillir des clients lundi, après deux semaines de fermeture imposée dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. «Les acheteurs ont commencé doucement à arriver pendant la pause de midi, mais il n’y a pas foule», reprend la commerçante.

Pour attirer le chaland, de nombreux panneaux affichant des promotions sont bien visibles dans les magasins. Il ne s’agit pas des soldes, qui ne pourront débuter que le mercredi 20 janvier, mais de promotions ou de pré-soldes. «Certains ont commencé à se renseigner, ils cherchent de bonnes affaires», a constaté Tamara, vendeuse dans un magasin de chaussures qui fermera ses portes à la fin du mois. «Nous ne ferons donc pas les soldes, mais il y a un déstockage», dit-elle. Rémi et Adèle sont d’abord venus par curiosité dans un magasin de vêtement, «pour repérer les articles en attendant les soldes». Ils vont finalement se laisser tenter, car «il y a déjà des réductions allant jusqu’à -70%», ont-ils remarqué.

Plus loin, l’heure n’était pas encore aux réjouissances pour Sandrine, responsable d'une boutique de vêtements. «Il y a des consignes sanitaires, mais il est difficile de les faire respecter, soupire-t-elle. Certains clients entrent sans masque, d’autres refusent de prendre un panier à l’entrée pour que l’on puisse compter le nombre d'entrées». La première journée de lundi était «correcte» selon elle, «grâce aux promotions». Mais elle constate que le télétravail a «éloigné une partie de la clientèle, en plus de la concurrence des centres commerciaux». Surtout, elle estime qu’avec la crise actuelle, «le secteur manque de perspective». Mais, ajoute-t-elle, «nous ne sommes pas les plus à plaindre».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Impair&PassPas le 12.01.2021 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Par contre, Mondorf Casino : Blindé, les uns sur les autres. Mieux que les restos...et pas plus de 5 sur les machines..et tard dans la nuit que des plaques françaises.... Bizarre : pas de couvre feu à 20h00 ?.

  • luxo le 12.01.2021 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours acheter , pour ensuite jeter . Ces commerces de vêtements à la mode et donc démodable et de chaussures jetables peuvent disparaître. On créera bien plus d’emplois de tailleurs et de cordonniers. Comment peut on vendre et donc acheter des vêtements neufs, mais volontairement usé et trouer à l’usine. Il serait temps d’imposer sur les produits non périssables une durée minimum d’utilisation soit 10 ans et 30 000km pour une paire de bonnes chaussures ou 1000 lavages pour un jeans .

  • zaza57 le 12.01.2021 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme le dit cet article, les commerces non essentiels rouvrent..les consommateurs ont changé leurs habitudes d'achat et certains préfèrent garder leur argent pour les choses essentiellement et indispensables. il n'est pas nécessaire d'avoir 50 paires de chaussures..c'est triste pour tous ces commerçants qui essayent de s'en sortir, mais les temps sont durs pour tout le monde

Les derniers commentaires

  • Living in Luxembourg a bad idea le 13.01.2021 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    A cause du tram les commerces dans la rue Scillas à Howald à l'exception du Cactus ont pris leurs affaires et sont partis. La commune ne veut plus de commerce pour prélever des taxes mais faire construire des logements chers. Sur ADR télévision j'ai entendu que le gouvernement veut massivement élever les taxes comme par exemple la taxe foncière et introduire beaucoup de nouvelles pour renforcer la crise. L'Etat rénonce au tourisme de faire le plein ici en augmentant les taxes massivement. Désormais à cause de la taxe foncière c'est plus du tout intéressant d'acheter une habitation au Luxembour

  • Avenir sombre le 12.01.2021 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    Le Covid aura prouvé une chose ; tout le monde a quelque chose à critiquer. Je désire juste ajouter que c'est normal de se sentir déprimé dans une période si incohérente et autant remplie de méchanceté gratuite.

  • Unicorn le 12.01.2021 18:11 Report dénoncer ce commentaire

    Ouverture éphémère, le variant anglais met Londres hors de contrôle et s'étend en France à partir de Marseille. A Londres on parle sur une estimation de 1 porteur sur 20! On se dirige cette fois pour un vrai reconfinement en mars 2021, comme mars 2020.

  • Palamunitan le 12.01.2021 17:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En attendant la prochaine fermeture...

  • TopsyKrett le 12.01.2021 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    A l’approche de l’Autofestival 2021, je souhaite de tout cœur que les gens se posent vraiment la question de ce qui est essentiel et de ce qui est juste pour se pavaner.