Coronavirus au Luxembourg

13 mars 2020 16:22; Act: 13.03.2020 16:46 Print

Les entreprises impactées vont être aidées

LUXEMBOURG - La Chambre de commerce a annoncé ce vendredi des mesures d’aides aux entreprises, qui seraient touchées par la crise du coronavirus.

storybild

Luc Frieden a annoncé deux mesures destinées à soutenir les entreprises du commerce et de l'hôtellerie-restauration (Horesca), particulièrement concernées. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

L’environnement économique, qui s’est détérioré en raison de la crise du coronavirus, a déjà un impact négatif sur certaines entreprises. Face à «une situation exceptionnelle, grave», la Chambre de commerce du Luxembourg a décidé de réagir. Son président, Luc Frieden, a annoncé ce vendredi, deux mesures destinées à soutenir les entreprises du commerce et de l'hôtellerie-restauration (Horesca), particulièrement concernées, et qui pourraient souffrir de problèmes de liquidités.

D’abord, la mutualité de cautionnement, émanation de la Chambre de commerce, va apporter sa garantie auprès des banques, en cas de sollicitation de prêts. Cette garantie pourra s’élever à 50% du montant de la ligne de crédit, dans la limite de 250 000 euros. «C’est une réponse rapide et pragmatique aux problèmes de trésorerie», estime Luc Frieden, également président du conseil d’administration de la Banque internationale à Luxembourg (BIL), qui l’assure: «Les banques vont jouer le jeu, cela leur permettra d’accorder plus facilement des crédits». La réponse pour l’obtention d’une garantie de la mutualité sera obtenue en 24 heures, après vérification du «sérieux» de l’entreprise, sans autres formalités.

Discussion ouverte avec le gouvernement

Autre mesure, la mise en place d’un numéro d’urgence, le 42 39 39 445, destiné à répondre aux questions que les entreprises se posent par rapport à la situation, ou encore les aides auxquelles elles peuvent prétendre. «Ce n’est pas fait pour poser des questions de santé», prévient le président, qui renvoie dans ce cas vers les dispositifs déployés par le ministère de la Santé.

Un sujet est aussi mis sur la table par la Chambre, celui du report de paiement des cotisations sociales en mars à une échéance ultérieure, là encore pour soulager les trésoreries. La discussion est ouverte avec le gouvernement.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TACOT le 13.03.2020 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'aurais aimé trouver le mot indépendants mais il n'apparaît pas, nous sommes pourtant si nombreux ! dans tout les secteurs !

  • pralin le 13.03.2020 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les restaurants devaient fermer, d’abord la santé

  • jet lee le 14.03.2020 01:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    maintenant c'est les belge qui vont manger au Luxembourg vous avez tout gagné !

Les derniers commentaires

  • choque le 14.03.2020 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allo Luxembourg, nous n'agissons pas comme dans nos pays voisins : fermer tous les bars et restaurants et lieux publics (sauf pour la nourriture et la santé). Qu ' est-ce qu'ils attendent ?notre vie est en danger réagissez

  • Zorro le 14.03.2020 19:37 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis belge et je ne comprends pas pourquoi l'horeca luxembourgeois reste ouvert. C'est la porte ouverte à la contamination.

  • jojo13 le 14.03.2020 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi même étant serveur c’est juste n’importe quoi le patron nous a tout simplement signifier qu’il voulait personne ce mettre en congé parental qu’il fallait trouver d’autre solution et qu’il avait une affaire à faire tournée... C’est vachement plus important que la santé de nous tous. Je ne comprend pas pourquoi ils ont pas pris la décision de fermer comme le font pratiquement tout le reste de l’Europe.

  • bonsens le 14.03.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’aide doit venir des compagnies offshore qu’il dirige celui-là

  • xila le 14.03.2020 05:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On parle de grande distribution, je travail dans un supermarché et nous aussi nous côtoyions les clients par centaine mais nous devons servir .... nous aussi on est en danger constant mais ça tout le monde l’oublie ....