Emploi au Luxembourg

16 octobre 2020 10:00; Act: 16.10.2020 12:54 Print

Les salaires s'envolent pour les pilotes de ligne

LEUDELANGE - Une bonne vingtaine de pilotes de ligne sont formés chaque année par l'académie Hub'Air. L'investissement est payant.

storybild

Les pilotes sont formés sur des appareils différents. (photo: HUB'AIR)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est maintenant qu'il faut se former au métier de pilote de ligne. Après le Covid, l'aviation manquera de pilotes et se remettra à embaucher, comme après chaque crise», prédit François Brocart, CEO de l'académie Hub'Air. «Le fret ne s'arrêtera pas et le public exprime déjà son envie de vacances».

Basée à Leudelange, l'académie entraîne sur son campus aéronautique à Chambley, en France. Après une formation théorique, les élèves apprennent à piloter dans chaque situation, à voler dans les nuages, réagir si l'avion se retourne. «Plus que des opérateurs, nous formons des aviateurs», appuie le CEO. Pour cette raison, les élèves s'entraînent aussi bien sur des appareils bardés d'électronique que sur des machines à l'ancienne.

«Il faut aimer le voyage et l'aventure»

De quoi est fait un pilote de ligne? «Il faut aimer le voyage et l'aventure, sourit François Brocart. Mais contrairement à la croyance populaire, il ne faut pas être super calé en maths. Il faut la base scientifique, mais il est suffisant d'être moyen en tout. Pareil pour le médical, l'acuité visuelle de 10/10, c'est pour les pilotes de chasse».

Une bonne vingtaine de pilotes par an sortent de l'académie. La formation dure de 18 à 36 mois et coûte 89 000 euros. Un investissement payant, les salaires montent haut. «Ça varie selon la demande, mais un jeune copilote ne gagnera pas moins de 3 000 euros par mois au Luxembourg. En Chine ou à Dubaï, un pilote confirmé peut monter à un salaire de 25 000 euros», détaille François Brocart.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tropfort le 16.10.2020 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    3000 euros bruts et les salaires s’envolent qu’ils disent ! C’est le strict minimum ici pour pouvoir vivre décemment à Luxembourg

  • Louis le 16.10.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    "un jeune copilote ne gagnera pas moins de 3 000 euros par mois au Luxembourg", autrement dit, beaucoup moins qu'un instituteur primaire, cherchez l'erreur...

  • leon le 16.10.2020 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    3000 euros par mois pour 89000 euros d'investissement. A ce level on est sur un pret sur 15 ans.

Les derniers commentaires

  • dulux le 17.10.2020 18:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout ça pour ça pour de la provoc, mal faite.

  • dulux le 17.10.2020 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    selon le handicap oui. monté ou descendre de l'avion est un problème. assure la sécurité de l'équipage et des passagers. donc cela dépend de votre handicap

  • Bandi le 17.10.2020 12:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils disent bien au début... Ça grimper à très vite.. En France un neurologue commence à 2700 euros sa carrière vous trouvez ça normal ? Et il passe à 8k 9k assez rapidement

  • Nico le 17.10.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exactement !

  • JohnB le 17.10.2020 00:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chauffeur d'autobus pour l'état (fonctionnaire) gagne déjà plus que 3000€ en début de carrière sans risques de crash aérien et avoisine plus du double en fin de carrière, effectivement cherchez l'erreur et en plus pas de formation à plus de 80000€

    • @JohnB le 17.10.2020 18:55 Report dénoncer ce commentaire

      L'erreur est facile à trouver: votre affirmation est incorrecte. Pour la simple raison que des chauffeurs de bus, fonctionnaire de l'état, cela n'existe pas !! Il y a des chauffeurs de bus communaux, comme ceux de la VdL, mais personne n'est embauché par l'état.