Salariés au Luxembourg

01 octobre 2020 10:14; Act: 01.10.2020 11:35 Print

Moins de frontaliers: du jamais vu depuis 2009

LUXEMBOURG - Confinement oblige, l'emploi salarié a baissé au 2e trimestre 2020. Pour la première fois depuis 2009, le nombre de salariés frontaliers a aussi reculé.

storybild

Entre le 1er et le 2e trimestre 2020, le Luxembourg a perdu 831 salariés frontaliers, dont 550 salariés français. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg comptait 443 259 salariés fin juin 2020, c'est 1 041 de moins que fin mars, soit une baisse de 0,7% entre le premier et le deuxième trimestre. Les secteurs ont évidemment été touchés différemment selon leur exposition au confinement.

Ainsi, les activités spécialisées et les services de soutien affichent un recul de 2,6% sur un an, avec, dans ce secteur, une dégringolade de 35,9% des activités des agences de travail temporaire, ces activités étant «les premières à souffrir lorsqu'une crise économique se pointe à l'horizon», indique le Statec. Le secteur du commerce, des transports, de l'hébergement et de la restauration a également souffert, avec une baisse de 2,4% de l'emploi salarié sur un trimestre et 0,5% sur un an.

À l'inverse, d'autres branches ont résisté à la crise sanitaire, comme l'administration et les autres services publics (+5,6% sur un an) ou encore les activités de construction (+3,2% sur un an).

Poussée des frontaliers allemands

Ce sont les frontaliers qui paient le plus lourd tribut à cette baisse de l'emploi salarié (-1% sur un trimestre, soit 831 salariés de moins) et ce sont les Français les plus touchés (-1,6%), devant les Belges (-0,6%). Le nombre de salariés frontaliers allemands a quant à lui augmenté (+0,1%).

Le nombre total de salariés frontaliers n'avait jamais enregistré de recul depuis le 4e trimestre 2009. À noter que sur un an, ce nombre augmente tout de même de 1,2%, avec une poussée des frontaliers allemands (+2,8%) plus forte que leurs homologues belges (+0,8%) et français (+0,7%). Les salariés frontaliers représentaient 45,83% de l'emploi salarié total au deuxième trimestre 2020, contre 45,87% il y a un an.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tuyau le 01.10.2020 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part je gagne autant en France maintenant et je vis plus dans la précarité. Moins de stress.

  • Dede le 01.10.2020 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Transport et salaire moins attractif c est le résultat faut pas chercher

  • Hegel le 01.10.2020 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le smic en Suisse est passé a 4000€ . J invites cordialement mes voisins Frontalier a tenter leur chance de ce coté. le GDL , grâce au dumping social est AJD proche du niveau de la France. Plus aucun intérrêt. Bon vent, et merci pour tout.

Les derniers commentaires

  • Le corbeau le 02.10.2020 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis partis en 2018 le salaire n etant plus attractif, j ai recommencé dans la fonction publique française et je gagne pareil en travaillant bcp moins et sans le stress des bouchons. Le Luxembourg est un faux eldorado où jamais on ne peut y vivre au final.

  • DP PS même résultat le 02.10.2020 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement... Le Luxembourg est fini depuis 2009... Il a fallu 11 ans pour qu'un seuil de précarité apparaisse... D'autres viendront. Dans 70 ans environ, comme tous les Etats Sociaux, faillite garantie.

    • Véronique le 02.10.2020 11:07 Report dénoncer ce commentaire

      Vive la Russie !

  • Jheff le 02.10.2020 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    Je me disais aussi que ça ralait moins dans la rue et que c'était plus civilisé sur l'autoroute

  • Sotto le 02.10.2020 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si ont regardent le trafic, pourtant.....!!Les transports en commun sont gratuit, juste pour info!! Cela causerait moins de bouchons et moins de pollutions. Les frontaliers sont toujours en trains de se plaindre, mais gagne quand même assez pour partir chaque jour au boulot avec sa voiture ????. A réfléchir ????

    • Assez le 02.10.2020 13:43 Report dénoncer ce commentaire

      A réfléchir, car déjà comme résident, avec l'offre minable de transport en commun existante dans les villages au Lux je dois prendre la voiture au lieu de transports en commun gratuits si non il ne me resterait plus rien comme temps hors boulot...A partir d'un certain moment, jeter des heures à la poubelle quotidiennement pour les décisions des politiciens qui habitent tout prêt de leur boulot, y a marre.

    • Bescherelle le 02.10.2020 13:49 Report dénoncer ce commentaire

      Quel rapport ? Tous les frontaliers ne peuvent utiliser les transports en communs pour arriver à leur destination de travail tout simplement ! Et avec ce contexte sanitaire, se retrouver coller les uns aux autres dans des trains bondés non merci ! Alors les usagers reprennent la route et le trafic vient de là. On travaille pour Vivre il me semble, et vous aussi non ? à moins que vous fassiez du Bénévolat...A réfléchir aussi ....

  • Raoultus le 02.10.2020 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Realite Ils ont créé le Covid qui sert à masquer la faillite des banques et qui va précipiter la plus grande crise financière mondiale.