Au Luxembourg

18 juin 2021 10:40; Act: 18.06.2021 11:41 Print

Nicolas Henckes va quitter la clc en fin d'année

LUXEMBOURG - Nicolas Henckes estime, avant de quitter la Confédération luxembourgeoise du commerce, laisser «une boutique en bon état».

storybild

Nicolas Henckes va quitter la clc.

Sur ce sujet
Une faute?

Nicolas Henckes «a fait part au Conseil d'administration de sa volonté de relever un nouveau défi professionnel à compter du 1er janvier 2022», écrit ce vendredi la Confédération luxembourgeoise du commerce (clc) dans un communiqué annonçant le départ de son directeur depuis 2017.

À l'époque, «sous l'impulsion du président Fernand Ernster, la clc a décidé de lancer un processus de réorientation stratégique et de réorganisation d'envergure». C'est alors que la fédération patronale avait recruté Nicolas Henckes, qui avait annoncé qu'il resterait environ 5 ans, «le temps de remplir sa mission».

Et la mission a été accomplie, estime le principal intéressé. «Mon action semble couronnée de succès», se réjouit Nicolas Henckes, contacté par L'essentiel. «C'est le bon moment pour partir, en laissant une boutique en bon état». Avec les changements initiés depuis 2017, la clc a été en position de se faire entendre quand la crise sanitaire, avec son lot de fermetures, est arrivée. «On a été capables de soutenir nos membres lors des négociations avec le gouvernement, dans les comités de conjoncture. On a été très performants sur l'accompagnement de nos membres quand cette situation catastrophique nous est tombée dessus».

«Défendre le commerce»

Et, alors que l'avenir s'annonce désormais «moins compliqué», la clc va pouvoir reprendre son développement, notamment en renforçant «l'offre d'assistance à nos membres et en augmentant notre influence politique». Une influence qui a déjà grandi, avec l'intégration de plusieurs fédérations commerciales. «Nous avons réussi à rassembler tout le commerce et à créer une grande famille du commerce. La clc est dans la meilleure position pour défendre le commerce au Luxembourg».

La clc va donc chercher un remplaçant, ou une remplaçante. Une offre d'emploi sera publiée dès la semaine prochaine à cet effet. En attendant, le président Ernster rend hommage à son directeur. «Nicolas a été le directeur qu'il nous fallait. Grâce à lui et à l'équipe qu'il a su constituer, la clc a été capable de faire plus que tenir le choc pendant la crise sanitaire», dit-il.

Nicolas Henckes, lui, confie que «c'est la première fois que j'annonce un départ avant d'avoir signé» pour le job suivant. Il reste toutefois «confiant» et affirme chercher «au Luxembourg et à l'étranger. Je verrai vers quoi je me tourne». Plusieurs pistes s'offrent à lui et il espère bien confirmer sa nouvelle destination «avant les vacances d'août».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gaston le 18.06.2021 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    c'est certain il a fait son job : 60 désistements d'entreprises !!! un comique ce gars

  • Piston le 18.06.2021 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Un pistoné luxembourgeois va remplacer un autre pistoné.

  • resident2 le 18.06.2021 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des passe passe en faisant passser des incompétents!

Les derniers commentaires

  • Courrier du Soir le 19.06.2021 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si on analyse son parcours professionnel on remarquera du bon pistonnage a la luxembourgeoise. Maintenant il veut etre patron mais nommé, c est trop facile , qu il créer son entreprise et a ce moment.precis on pourra dire qu il est un vrai entrepreneur. Avant lui a la CLC d autres pistonnés etaient presents. Triste constat.

  • Vincent LeJuste le 19.06.2021 00:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est quelqu’un qui comprends très vite et qui obtient des résultats. Il y a beaucoup de jaloux qui vont le critiquer !

    • Thierry ledroit le 19.06.2021 10:50 Report dénoncer ce commentaire

      On se demande comment il les obtient ces résultats... arrêtez d'être aveugle!

  • resident2 le 18.06.2021 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des passe passe en faisant passser des incompétents!

  • citoyenne engagée le 18.06.2021 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    partir sans avoir signé autre chose ... qui peut se le permettre ? on a bien compris qu'il n'a pas eu trop le choix ...

  • mandimo le 18.06.2021 17:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réclamer les cotisations, oui! Défendre les membres? Non! la clc est une blague