Plan de relance

19 mai 2020 14:16; Act: 19.05.2020 15:00 Print

Pierre Gramegna salue le plan franco-​​allemand

LUXEMBOURG – Le ministre luxembourgeois des Finances espère un accord global au niveau européen sur un plan de relance à 500 milliards d'euros.

storybild

Pierre Gramegna soutient l'initiative d'Angela Merkel et d'Emmanuel Macron. (photo: AFP/Emmanuel Dunand)

Sur ce sujet
Une faute?

Le plan de relance annoncé lundi par la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron n’est pas passé inaperçu. Il a fait réagir de nombreux responsables politiques européens, dont Pierre Gramegna (DP), ministre luxembourgeois des Finances. «Je salue vivement la contribution importante de la France et de l’Allemagne, en vue de la mise en place d’un Fonds de relance européen», a-t-il indiqué à L’essentiel, via son cabinet. Il espère que les sommes serviront à «atténuer les conséquences de la crise actuelle» et à financer un «green deal»

Le plan franco-allemand prévoit 500 milliards d’euros pour aider l’UE à surmonter la crise, qui s’ajoutent aux 540 milliards validés par l’Eurogroupe. La grande nouveauté est la forme, puisque pour la première fois, une sorte de mutualisation des dettes a été instaurée. Le plan sera en effet financé par des emprunts de la Commission européenne sur les marchés, répartis entre les États membres en fonction des besoins et remboursés de manière globale, pas spécialement par les pays bénéficiaires. Ce qui reviendra à faire supporter la plus grande partie du coût par les pays les plus riches.

Reste à convaincre les 27 membres de l’UE d’accepter la proposition de Merkel et Macron. Rien ne sera simple, tant l’antagonisme semble important entre les pays habituellement réfractaires à la mutualisation des dettes, comme l’Autriche et les Pays-Bas, et ses défenseurs, comme l’Italie et l’Espagne. «Le Luxembourg soutient pleinement l’initiative conjointe de ses pays voisins, qui donnera l’impulsion nécessaire à l’Europe pour parvenir rapidement à un accord plus global», espère Pierre Gramegna.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pauvre gars le 19.05.2020 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Saluer le fait que 2 européens prennent les décisions à la place de tous les autres, lui y compris. Le soumis dans toute sa splendeur. il n'a rien à dire et il en est content, c'est juste pitoyable

  • prune53 le 19.05.2020 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Europe est morte...

  • louis le 19.05.2020 18:33 Report dénoncer ce commentaire

    D'ici peu de temps l'Allemagne va retrouver son Deutschmark, et les autres, dont la France vont se retrouver avec une monnaie (Euros ?) dévaluées.

Les derniers commentaires

  • Kli le 20.05.2020 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellente initiative franco-allemande

  • Frida Humpapa le 20.05.2020 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il respire l'intelligence ce gars...

  • bonsens le 20.05.2020 02:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et il va trouver l’argent où ça le couple franco-allemand??

  • memepasenreve le 20.05.2020 00:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vivement le retour des gilets jaune sa manque un peu d ambiance en ce moment macron va encore vivre des mauvais moments

  • memepasenreve le 20.05.2020 00:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ne pleurez pas le luxembourg les cartels vont refaire des affaires et l argent va rentrer à fond dans les banques le pays seras toujours autant prospere