Crise au Luxembourg

11 juin 2020 11:24; Act: 11.06.2020 12:14 Print

«Nous n'avons jamais versé autant d'aides»

LUXEMBOURG - Entre le chômage partiel et différentes mesures d'accompagnement face à la crise sanitaire, les entreprises ont reçu près d'un milliard d'euros d'aides.

storybild

Sans surprise, le chômage partiel a été le plus sollicité. 14 537 entreprises en ont bénéficié, soit 795,6 millions d’euros versés sous forme d’avances. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Après la crise et alors que des incertitudes planent, l'heure est à la reprise durable et solidaire de l'économie luxembourgeoise. Jeudi matin, le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, et le ministre de l’Économie, Franz Fayot, ont présenté un bilan intermédiaire des mesures de soutien aux entreprises impactées par la crise du coronavirus, devant les députés de la commission de l'Économie. «Nous n’avons jamais versé autant d’aides financières qu’en ce moment de crise», a rappelé Lex Delles. Et pour cause, l'ensemble des mesures pèse environ un milliard d'euros.

Sans surprise, le chômage partiel a été le plus sollicité. 14 537 entreprises en ont bénéficié, soit 795,6 millions d’euros versés sous forme d’avances. Rappelons que ce chômage partiel, pris en charge par l'État, couvre 80% du salaire et 100% du salaire social minimum. «Les mesures gouvernementales ont permis d'atténuer à court terme les conséquences sociales et économiques de la crise», juge le ministre de l’Économie, Franz Fayot. 42 400 demandes pour bénéficier du chômage partiel ont notamment été introduites via MyGuichet.lu.

820 demandes pour obtenir une avance de 500 000 euros

Mais au chômage partiel se sont ajoutées de nombreuses autres mesures de soutien. «Un programme de stabilisation composé de près de 40 mesures» a été lancé dès le 25 mars, rappelle le gouvernement. 82,4 millions d'euros d'aides directes et non remboursables ont ainsi été accordés à la fois aux PME, indépendants et grandes entreprises. Avec pour objectif de «maintenir l’emploi, fournir des liquidités aux entreprises et faciliter leur financement bancaire». 820 entreprises ont également profité d'une avance remboursable de 500 000 euros, soit 43,7 millions d’euros, dont 37,7 millions d’euros de la part de la Direction générale des classes moyennes.

Et les mesures du 25 mars avaient été complétées par un nouveau dispositif «Neistart Lëtzebuerg» le 20 mai. «Nous allons mettre en place un nouveau fonds de relance et de solidarité, ainsi qu’une nouvelle aide de redémarrage pour le commerce de détail, afin d’engager une reprise durable de l'économie luxembourgeoise», a annoncé le ministre Delles, jeudi matin.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MarcC le 11.06.2020 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’état n’a jamais versé autant d’aides financières exactement, mais faut il aussi savoir que le contribuable va devoir payer cette aide dans le futur par des hausses d’impôts, TVA et bien d’autres moyens. L’Etat n’a jamais rien donné gratuitement quelque chose à quelqu’un.

  • Albert le 11.06.2020 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien pour les entreprises qui ont reçu de l'aide, mais pour les autres ? Nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne ! Merci pour cet élan de générosité......! Si seulement.....

  • france le 11.06.2020 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LES ENTREPRISES VONT FAIRE FAILLITES UNE FOIS LES AIDES TERMINÉS.

Les derniers commentaires

  • greta thunberg le 13.06.2020 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut faire payer des impôtsaà Amazon et des autres Monopoles Multinacionales.. Les foundations et les ONGs devront aussi commencer a payer des impôts et du Tva. Les grands salaires devront commencer a payer sur toute masse salarial de la sécurité social sans agrandir ses droits a pension. Çà c'est faire de la politique solidaire. Les voitures d'entreprise devront être touted électriques et ne devront pas havoir des subsides soit pour entreprises ou particulier cest pas necesdaure subvenciiner les riches. Et finallent finir avec des subsides pour la maternité et enfants.

  • ocean le 12.06.2020 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de rien pour les soignants Sans nous rien ne fonctionne Faudrait pas oublier messieurs du gouvernement

  • Diukdiuk le 12.06.2020 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est la pour aider quand l’economie en a besoin, la charge fiscale est suffisante et les bonis precedents permettent cela ! Le principal est qu’il l’a fait et c’est heureux pour l’activité

  • nkl le 12.06.2020 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi et ma famille avec revenu faible nous avons pas eu un centime d-aide par le gouvernement.

  • Pas de petits profits. le 12.06.2020 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pour les amis et les amis de vos amis. Il a manqué beaucoup de chose dans la gestion de cette crise comme la sanction de l'enrichissement pendant la période de l'état de crise. Tout l'argent supplémentaire dépensé pendant cette période ne pourra l'être à la fin de cette période.