À cause du virus

13 août 2020 13:11; Act: 13.08.2020 14:28 Print

RTL Group s'attend à une nette baisse de revenus

LUXEMBOURG - Le premier groupe audiovisuel européen, basé à Luxembourg, table sur une mauvaise année en raison de la pandémie.

storybild

Le marché publicitaire est très impacté par la crise. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

RTL Group, premier groupe audiovisuel européen, a dit s'attendre jeudi à une nette baisse de ses recettes et gains en 2020, après des revenus publicitaires plombés par la crise sanitaire au premier semestre. Sans surprise et comme tous ses concurrents, le groupe basé au Luxembourg a vu sa plus importante source de revenus, la publicité télévisuelle, fortement baisser au deuxième trimestre 2020, en pleine période de confinement.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires total de RTL Group a reculé de 16,4% à 2,652 milliards d'euros, selon un communiqué. Quant à son bénéfice net, il a quasiment été divisé par trois: il est passé de 443 millions d'euros au premier semestre 2019 à 156 millions d'euros sur la même période 2020. Cependant, RTL Group pense que la situation de la pub devrait quelque peu s'améliorer au second semestre.

«Incertitude élevée»

Il estime que «le recul de son chiffre d'affaires publicitaire télévisuel sera d'environ 10% au troisième trimestre 2020 par rapport à la même période 2019». Au deuxième trimestre 2020, la chute était de 40% par rapport à la même période de 2019. «Cependant, le degré d'incertitude quant au chiffre d'affaires publicitaire télévisuel pour le quatrième trimestre 2020 est élevé», met en garde le groupe.

Dès lors, RTL Group n'est pas en mesure de fournir des perspectives précises pour l'ensemble de l'exercice 2020, «si ce n'est que le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation (EBITA) 2020 seront nettement en dessous de 2019 et de ces dernières années».

«Objectif streaming»

Concernant sa stratégie à long terme, RTL Group maintient le cap du développement de ses services de streaming, TV Now en Allemagne et Videoland aux Pays-Bas. «Nous maintenons nos objectifs à moyen terme qui sont d'atteindre un total de 5 à 7 millions d'abonnés payants, d'accroître le chiffre d'affaires du streaming à un minimum de 500 millions d'euros et d'atteindre le seuil de rentabilité d'ici à 2025», a déclaré l'Allemand Thomas Rabe, patron de l'entreprise majoritairement détenue par le géant allemand des médias Bertelsmann qu'il préside également.

Fin juin 2020, le groupe enregistrait 1,77 million d'abonnés payants à ses services de streaming en Allemagne et aux Pays-Bas, soit une hausse de 45,2% par rapport à l'année précédente.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pink Martini le 13.08.2020 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas tous ces grands groupes qui ont fait des bénéfices énormes pendant des années et qui se retrouvent dans une situation pénible en seulement quelques mois. Quelqu'un peut m'expliquer ?

  • Réalité le 13.08.2020 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    Si il s'octroyaient des salaires beaucoup moins élevé la société serait rentable mais voila. Quand on voit les jeux qu'il font avec 5 € de participation pour un gain de 10000€ alors qu'ils reçoivent plusieurs milliers d'appel de participation c'est un vrai scandale auquel les téléspectateurs sont les pigeons.

  • le canard enchaîné le 13.08.2020 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvres actionnaires surtout investisseurs on va les plaindre

Les derniers commentaires

  • SECOUEZVOUS le 15.08.2020 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg est un petit pays. Son attrait est qu'il soit cosmopolite et ouvert à plusieurs culture et langues. Mais voila, RTL Teletetz s'entete à vouloir faire un programme pro luxembourgeois. Les jeunes ne regardent pas cette chaine. Reservé à la vieille génération, cette chaine va disparaitre car leur dirigent refuse de travailler plus pour offrir differente langues ou traduction avec des programmes plus jeune et novateur. Defendre son pays c'est bien, mais le reserver à une poignée c'est la mort assuré ! Idem pour leur chaine parlementaire, avec aucune traduction pour la population !

  • Angelo51 le 14.08.2020 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils devraient supprimer les services non indispensables comme une station de télé et de radio en langue dite nationale uniquement destinés aux 50% de la population locale.

  • C'est la bite à papa, les c...à Julos le 13.08.2020 22:35 Report dénoncer ce commentaire

    Moi c 'est plutôt la qualité que je vois baisser...

  • Money Money le 13.08.2020 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    quel drame ;-)

  • la vieille le 13.08.2020 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de toute façon que ce soit a la télé ou radio RTL c'est devenu zero

    • Communication?? le 14.08.2020 09:01 Report dénoncer ce commentaire

      RTL (version lux) a toujours été zéro, en ce qui me concerne. Manque total de professionalisme. Les sous-titres en français ils les font s'ils en ont envie (c.-a-d. pas toujours) et souvent au mauvais moment et avec des erreurs. Et ceci dans un pays qui se vante d'être trilingue !! Et même au milieu d'une grave pandémie - la première en 100 ans! - ils refusent de communiquer (à la télé, en tout cas) in aucune langue qui ne soit pas le lux. Et ils se demandent pourquoi ils sont classés un pays à haut risque Covid par le reste du monde ? La communication est primordial en temps de pandémie.