Économie au Luxembourg

02 mars 2021 14:49; Act: 02.03.2021 15:12 Print

Sortirons-​​nous indemnes de la crise sanitaire?

LUXEMBOURG - Chômage, faillites... 128 responsables politiques, économiques et partenaires sociaux ont lancé les paris sur ce qui nous attend à la levée des restrictions.

storybild

Les responsables ne craignent pas une explosion du chômage, mais une hausse des faillites.

Sur ce sujet
Une faute?

Face au Covid et son lot d'incertitudes, beaucoup aimeraient disposer d'une boule de cristal pour connaître la suite. En attendant, 128 responsables politiques, économiques et partenaires sociaux du Luxembourg, interrogés par la Fondation Idea (association créée par la Chambre de commerce), ont lancé les paris sur la sortie de crise.

Sans surprise, 50% d'entre eux s'attendent à ce que les principales restrictions sanitaires en cours soient levées au début de l'été. Une fois dit cela, à quoi ressemblera la sortie de crise? Peut-on notamment craindre une explosion du chômage, en raison notamment de l'évolution, voire de la disparition des dispositifs de chômage partiel? 50% des répondants ne craignent pas ce risque et pensent que le taux de chômage stagnera autour de 6 à 7% en 2021.

Plan «ambitieux» de relance

Les responsables se montrent en revanche plus inquiets pour les entreprises. Ils estiment ainsi que le risque de faillites progressera pour le deuxième semestre 2021 et le premier semestre 2022. «Le risque de faillites démarrerait donc bien avec le moment de la levée des restrictions… et probablement des aides publiques», souligne la Fondation Idea. Les panélistes soulignent aussi le risque d’évolution durable des comportements des consommateurs vis-à-vis de secteurs comme l'horeca et le tourisme. En outre, la fin de la crise sanitaire pourrait selon eux se traduire par la hausse modérée des taux d'intérêt appliqués aux crédits immobiliers. Le point central des réponses se situe ainsi à 2,1% pour un horizon de 5 ans (2026), contre une moyenne d'1,35% au courant de l'année 2020.

Au final, comment accompagner au mieux la sortie de crise? 93% des répondants apportent un satisfecit au gouvernement pour sa gestion économique. Mais dans le même temps, ils appellent en majorité l'État à préparer un plan «ambitieux» de relance par l'investissement, à inciter les ménages aisés qui ont épargné durant la crise à consommer plutôt qu'à investir dans l'immobilier et à prendre de nouvelles mesures redistributives pour contrer l'augmentation des inégalités liées au Covid.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • violence menace travail luxemboug le 02.03.2021 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mme Mauro, qui n’a pas répondu perdra ses droits à la retraite et ne pourra plus jamais prétendre à un emploi dans la fonction publique. Les images de vidéosurveillance d abus tournées ont été utilisées pour appuyer une plainte déposée devant le gouvernement philippin contre la diplomate, qui avait été nommée ambassadrice au Brésil en 2018. Si seulement on pouvait faire pareil contre les abus et mobbing au Luxembourg. Beaucoup perdrait leur place

  • Juste une question. le 02.03.2021 17:19 Report dénoncer ce commentaire

    Ridicule et inutile de demander à ces savants qui ont pleinement participé à créer ces problèmes, ne serait-ce qu'en approuvant les mesures, dont la plupart sont très douteuses au niveau de l'éfficacité, plus ou moins volontairement. Ils n'en savent pas plus que toit et moi, et personne ne mettra sa main à couper pour quel pronostic que ce soit. En attendant, des secteurs entiers de l'économie ne tournent pas et la dette se creuse sous l'oeuil avisé de ces savants, mais tout le monde trouve que ce n'est pas inquiétant. On verra.

  • car le 02.03.2021 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi avec le Covid je suis devenu plus riche

Les derniers commentaires

  • Mile le 04.03.2021 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut mètre l'état ah tribunal et demander des indemnizacions pour les pertres à cause de la fermeture impose. Les Politicians devront être directement responsabilises et payer.

  • 1984 c'est maintenant le 03.03.2021 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    Inutile de poser la question, je suppose que toutes les personnes sensées et qui osent encore penser d'elles-même savent très bien ce qui nous attend. Les ténèbres, la chute, le liberticide, le chômage, la tristesse, plus de projets, plus de plaisirs, juste obéir ...

  • Vindulux le 03.03.2021 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    la progression du chômage peut être une chance pour le Luxembourg, si nous arrivons à mieux répartir les richesses et à garantir un revenu de solidarité correspondant à 80 % du salaire médian à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir la garantie d'un salaire élevé à vie

  • luxo le 03.03.2021 13:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus inquiétant est que les émissions de CO2 mondiale ont dépassés le niveau d’avant la crise.

    • Orthographe et grammaire le 03.03.2021 18:59 Report dénoncer ce commentaire

      ... mondiales, les émissions ! Dépassé pas dépassés.

  • luxo le 03.03.2021 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui serait inquiétant est que les luxembourgeois continuent à vivre comme avant, et à utiliser les resources de 8 planète pour assouvir notre soif de consommer.