Braderie à Luxembourg

31 août 2020 14:16; Act: 31.08.2020 15:04 Print

Tout le monde n’avait pas la fièvre acheteuse

LUXEMBOURG - Organisée dans des conditions particulières en raison du coronavirus, la braderie a connu moins d’engouement que les années précédentes, lundi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le masque pour tout le monde, pas de stands de nourriture et un périmètre délimité, non l’édition 2020 de la braderie n’a ressemblé à aucune autre. Le Covid-19 est passé par là et cet événement a «suscité moins d’engouement que les autres années», note Nadia, responsable d’une boutique de vêtements, tout en saluant tous les efforts réalisés par l’UCVL (Union commerciale de la ville de Luxembourg).

«Il était nécessaire d’écouler les stocks et les clients étaient demandeurs. Samedi a été bon, dimanche un peu moins. C’est bien, mais pas suffisant», détaille-t-elle. Le constat est plus optimiste aux Galeries Lafayette. Neuf mois après l’ouverture, le grand magasin «a voulu jouer le jeu à fond», reconnaît son directeur Pierre Celerier. «La braderie est un rendez-vous important pour les résidents. Il donne le ton pour les autres événements commerciaux à venir. De ce point de vue, la fréquentation est plutôt rassurante».

«Plus calme et plus agréable»

Malgré ces conditions particulières, les clients se sont en effet déplacés. Les rues commerçantes comme la Grand-Rue sont apparues fréquentées, sans être bondées, ce lundi. «Les gens avaient besoin d’acheter et ça se voit», fait remarquer Sarah, 21 ans. Différence notable en effet, rares sont les personnes venues profiter de l’ambiance braderie. La plupart avaient pour objectif de faire des bonnes affaires. «J’ai trouvé des robes et des vestes beaucoup moins chères. La braderie est plus calme, c’est agréable pour faire du shopping», poursuit Marie, 54 ans.

Présent tous les ans, Lekan, 22 ans, s’est dit un peu plus déçu. «Honnêtement il y a moins de choix», explique-t-il, sachets en main. «Mais j’ai tout de même trouvé quelques parfums et vêtements», glisse-t-il en souriant. Malgré l’épidémie, les bons plans n’ont pas disparu...

(L'essentiel/Thomas Holzer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mauvaises habitudes le 31.08.2020 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait peut-être urgent de réaliser que faire du shopping pour passer son temps est désormais à proscrire à tous points de vue : covid, réchauffement climatique, gaspillage des ressources, etc. Faites travailler votre imagination !

  • Soldes le 31.08.2020 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Après avec des supers réductions de -10% pour certains magasins ... ça vaut même pas le coup de se déplacer !

  • patate le 31.08.2020 20:03 Report dénoncer ce commentaire

    1) Trop cher 2) Pensez à l'environement 3) La crise s'approche; épargnez votre argent

Les derniers commentaires

  • Luxo le 02.09.2020 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    une braderie sans les petits artisans et petits commerçants non sédentaire ne sert à rien. Le but est de trouver des produits qui ne sont pas proposé par les magasins physiques.

  • halte au massacre le 01.09.2020 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi la ville demande aux gens de venir se jeter dans la gueule du loup ? Pourquoi risquer des infections supplémentaires ? je suis passé masqué par la et...aucune mesure de précaution n'a été prise tout le long de l'avenue de la gare...bref tout pour le fric et rien pour la sécurité !

  • liza le 01.09.2020 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    je ne comprend pas... pas de fouer, pas de steampunk, concerts et autres activitées reportées, pas de centre wellness... par contre on garde la braderie, les vols complets ou je me demande dans l'avion, comment les distances sont respectées et les gens protégés et on ouvre bars, restos et boîtes de nuits? ok les commerçants ont la vie dure, mais les forains, les artisants, les artistes et j'en passe... ils ne comptent pas? précautions, gestes barrière, faire attention, oui, mais ces restrictions "à la carte" je n'arrive vraiment pas à m'y faire :-(

  • Mez le 01.09.2020 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’adhère pas du tout, c toujours la vieille collection, les remises sont ridicules, je préfère le reste de l’année, moins de monde, qq remises existantes, je vous le dis vous ne ferez pas plus d’affaire pendant la braderie !

  • bonsens le 01.09.2020 02:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Restez chez vous, y a rien à voir!