Au Luxembourg

04 septembre 2020 11:00; Act: 04.09.2020 12:46 Print

Un emploi en CDI après la crise, c'est possible

LUXEMBOURG - Même si la crise du Covid-19 impacte le marché de l'emploi, il y a des postes en CDI à pourvoir.

storybild

Dans l'informatique, la part d'annonces en CDI varie de 88 à 100%.

Sur ce sujet
Une faute?

La crise du coronavirus a frappé de plein fouet le marché de l'emploi. Mais trouver du travail en cette période reste possible, et même en CDI! Sur les 2 976 annonces en ligne sur le site de Moovijob, 55% concernent des postes en CDI. «La majorité de ces offres concernent le secteur du commerce. Nous avons enregistré 300% d'annonces en plus en cette fin d'été qu'en avril-mai», explique-t-on.

Du côté de l'Adem, sur les 2 899 postes déclarés vacants au mois de juillet, 77,2% sont des contrats en CDD ou CDI (en moyenne 85% de CDI). Dans les domaines de l'informatique, bancaire et financier, le taux de postes en CDI varie entre 88 et 100%, il est de 90% pour l'éducation des jeunes enfants mais aussi en maintenance électrique et couverture de toitures.

Après avoir chuté pendant les mois de confinement, les offres d'emploi en intérim connaissent une forte hausse, principalement dans le domaine de la santé (+150% par rapport à avril), l'industrie (+27%) et le bâtiment (+19%). Le secteur de l'hôtellerie-restauration est celui qui recrute le moins à l'heure actuelle. Un constat partagé par Moovijob et Randstad.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le vrai le 04.09.2020 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah!Bon....Des postes vacants et où !

  • Leresidentlulu le 04.09.2020 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas utiliser le covid pour justifier le licenciement économique en collectif puis re embaucher quelques mois plus tard au minimum ? Ou encore mieux, passer par la sous traitance en Europe à moindre coût... avoir recours au télé travail de manière globale et finalement faire face à une réalité que nous nous refusons d’accepter...

  • Covidette le 04.09.2020 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    Avant, bien avant, les CDI c'était la norme ici, on a copié sur nos voisins pour des CDD. Comment voulez-vous être serein dans votre vie professionnelle pendant de si nombreuses années ? Je sais, je sais, le CDI n'empêche pas de se faire licencier mais c'est quand même plus rassurant.

Les derniers commentaires

  • Baron Rouge le 05.09.2020 13:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le travail c’est bon pour la santé ? Ne rien faire c’est la conserver ...

  • i hate Angela le 05.09.2020 11:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui il ya du travail pour ceux qui veulent faire des horaires de nuit ou des horaires decales mais la verite c que le cdi disparait de notre pays va fallpir s habituer a avoir plusieurs travails comme au usa

  • Grand Maître le vrai le 05.09.2020 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Ex chômeur, tout résumé !

  • vimilu le 05.09.2020 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut aussi revoir les durées de préavis car 6 mois pour 30 ans de travail c’est grave

  • Grand Maître le vrai le 05.09.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @WALL STREET,vous avez 100% raison, je le dis depuis longtemps mais on prend les gens pour de courts contrats et on leur dit:"oh,vous savez nos effectifs sont maintenant revenus normaux OU vous ne convenez pas désolé".....etc.. Alors où sont les postes vacants !!