Au Luxembourg

19 juin 2020 11:00; Act: 19.06.2020 13:07 Print

Un retour progressif des salariés au bureau

LUXEMBOURG - Après deux mois de confinement et de télétravail forcé, l'heure est au retour progressif des travailleurs au bureau.

storybild

Pour l'heure, le télétravail continue dans les sociétés et se poursuivra tant que les accords avec les pays voisins sont d'actualité. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

«La totalité des salariés, soit près de 3 000 personnes, étaient en télétravail, présente Youssef Damardji, chez PwC. Un plan de retour progressif non obligatoire a été mis en place avec d'abord jusqu'à 10% des effectifs, puis 30% à l'heure actuelle et enfin 50% d'ici la mi-juillet. Le retour de la totalité des employés n'est pas encore envisagé». En plus des plans de circulation, des zones de distanciation, «quatre à cinq personnes de plus ont été mises à disposition par notre prestataire pour la désinfection des locaux», ajoute-t-il.

En tant que service de transport public, les CFL ont dû équiper leurs salariés en masques, gants et moyens de désinfection pour «garantir la santé et le bien-être du personnel et des clients» pendant toute la durée de la crise, explique Simone Nilles, de la communication.

Tant que les accords avec les pays voisins sont d'actualité

Pour l'heure, le télétravail continue dans les sociétés et se poursuivra tant que les accords avec les pays voisins sont d'actualité. Pendant la crise, les jours de télétravail des frontaliers n'étaient pas décomptés du quota annuel autorisé (19 jours pour l'Allemagne, 24 pour la Belgique et 29 pour la France).

Cette crise sanitaire a également fait émerger de nouvelles attentes des employés par rapport à leur travail, selon une étude réalisée par P'op. Parmi elles, de travailler plus près de leur domicile, réduire son temps de travail, quitte à gagner moins et s'investir dans une entreprise qui partage les mêmes valeurs.

(L'essentiel/Marion Mellinger)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxembourgmerveilleux le 20.06.2020 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sylvie vient d’une époque qui est heureusement terminée. Le télétravail fonctionne très bien et est un acquis des temps modernes pour des gens créatives et consciencieux...

  • LeLux le 20.06.2020 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous n'avez rien compris. Rien à faire avec du petit confort! Par le biais du télétravail on était en mesure d'effectuer le travail depuis la maison qui, sans le télétravail, n'aurait pas pu être fait. Il semble que vous soyez jalouse que vous n'avez pas pu recourir au télétravail...

  • Jacques le 19.06.2020 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Oui... Maintenant quele Covid 20 arrive.....

Les derniers commentaires

  • LeLux le 20.06.2020 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous n'avez rien compris. Rien à faire avec du petit confort! Par le biais du télétravail on était en mesure d'effectuer le travail depuis la maison qui, sans le télétravail, n'aurait pas pu être fait. Il semble que vous soyez jalouse que vous n'avez pas pu recourir au télétravail...

  • Luxembourgmerveilleux le 20.06.2020 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sylvie vient d’une époque qui est heureusement terminée. Le télétravail fonctionne très bien et est un acquis des temps modernes pour des gens créatives et consciencieux...

  • Sylvie le 19.06.2020 19:44 Report dénoncer ce commentaire

    Les salarié sont payés pour travailler et c'est logiquement le patron qui décide où et comment. Fini le petit confort du télétravail!

  • Jacques le 19.06.2020 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Oui... Maintenant quele Covid 20 arrive.....