À Luxembourg

27 août 2020 12:22; Act: 27.08.2020 14:41 Print

Une braderie «en modèle réduit, format Covid»

LUXEMBOURG - La braderie du lundi 31 août se déroulera dans des conditions particulières. Sans itinérant et avec le port du masque obligatoire.

storybild

On sera masqué pour le shopping, à la braderie de Luxembourg, cette année. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Comme attendu l’édition 2020 de la grande braderie, lundi prochain, ne ressemblera à aucune autre dans la capitale. Principale différence avec les autres années, seuls les commerçants de la capitale sont invités à y participer. Itinérants, partis politiques ou encore ASBL devront passer leur tour, ce qui réduira d’environ un tiers le nombre de stands par rapport aux autres années. 217 enseignes y participeront au total.

Une manière de recentrer l’événement sur les commerces de la capitale durement impactés durant l’épidémie de coronavirus. Autre évolution, les stands de nourriture seront tous concentrés, place Guillaume II, où un food village sera mis en place. Contrairement aux autres années il n’y aura pas d’alcool ni de ventes de saucisses dans la rue. «L’occasion pour les personnes de redécouvrir les restaurants et cafés», positive Mireille Rahmé-Bley, vice-présidente de l’UCVL (Union commerciale de la ville de Luxembourg).

«Un juste milieu»

«C’est une braderie en modèle réduit, format Covid, mais il fallait trouver un juste milieu entre le sécurité sanitaire et la nécessité pour les commerçants d’écouler leurs stocks», résume pour sa part Serge Wilmes, échevin CSV de la capitale, qui insiste sur l’importance des gestes barrières.

Le port du masque sera ainsi obligatoire sur l’ensemble du périmètre réservé à la braderie et les commerces devront favoriser la distanciation sociale. Autant de changements qui s’accompagnent d’une bonne nouvelle pour les amateurs de shopping. En raison de son caractère exceptionnel, la braderie démarrera avec de l’avance. Les offres spéciales allant jusqu’à -70% seront disponibles dès samedi et dimanche, dans les magasins.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bioman le 27.08.2020 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de schoueber mais une braderie ..... n ‘imp. C est l’aide aux commercants ca ? Et apres on viendra dire la braderie contamine x personnes. Je commence a me demander si c est un peu exageré tout ça !!

  • Wall Street le 27.08.2020 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    verifiez les prix, les emballages, il y a 5 ans j ai acheté des cravates de Marques Hermes.et Versace qui n en n était pas, uniquement les.pochettes sans compter les.chemises démodées de 10.ans. Bref pas de bonnes.affaires.

  • Prudence et écologie le 27.08.2020 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    N'achetez pas ce dont vous n'avez pas besoin et soyez prudents aux arnaques, nombreuses lorsqu'il y a des soldes.

Les derniers commentaires

  • Robert Chouinard le 28.08.2020 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi je ne suis encore une fois pas publier?

  • Faut arreter de flipper le 28.08.2020 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Faut arreter de flipper, le virus n'est plus aussi virulent qu'avant et donc le nombre de gens ayant des complications est très faible. Donc cela se rapproche d'un simple coronavirus, que l'on peut comparer à un rhume, sans pour autant dire que c'est un rhume. Le ruhme est aussi provoqué par un coronavirus.

  • Steve le 28.08.2020 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable ils ne savent plus quoi nous dire alors pas de saucisse et de bière car oui ça c'est dangereux pour le virus mais on a tous le droit d'aller faire la braderie et d'aller au restaurent. C'est très compréhensif. Pourquoi ne pas tout simplement tout simplement annuler le tout.

  • Pas motivé le 27.08.2020 21:00 Report dénoncer ce commentaire

    Cette année j'y renonce .... tout cela ne donne pas envie

    • @Pas motivé le 28.08.2020 06:02 Report dénoncer ce commentaire

      on aura alors plus de place,tant mieux!!

  • 123 le 27.08.2020 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les politiciens au lux comprennent rien du tout

    • @123 le 28.08.2020 06:03 Report dénoncer ce commentaire

      pourquoi??

    • ohhellef le 28.08.2020 09:56 Report dénoncer ce commentaire

      @@123: ils ont tellement peur vous comprenez?