Crise au Luxembourg

17 juin 2020 10:00; Act: 17.06.2020 10:53 Print

Une nouvelle aide ciblée de 2 500 à 5 000 euros

SCHUTTRANGE - Les fermes pédagogiques, manèges pour chevaux ou salles de dégustation pour vins et crémants, vont bénéficier d'une aide de 2 500 à 5 000 euros.

storybild

Alors que le printemps est la période idéale pour permettre aux jeunes enfants de découvrir la ferme et ses animaux, le confinement lié au Covid-19 empêchait en effet l'accueil du moindre public. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Christine Hoffmann, de la ferme pédagogique A-Schmatten, à Schuttrange, le reconnaît: durant le confinement, cette activité, qui représente 30% de son exploitation, a perdu une centaine de groupes. Alors que le printemps est la période idéale pour permettre aux jeunes enfants de découvrir la ferme et ses animaux, le confinement lié au Covid-19 empêchait en effet l'accueil du moindre public.

Pour apporter un soutien financier, le ministère de l'Agriculture a annoncé mardi que les fermes pédagogiques, les manèges pour chevaux ou encore les salles de dégustation pour vins et crémants allaient pouvoir bénéficier d'une aide forfaitaire de 2 500 à 5 000 euros.

«On a forcément ressenti une baisse d'activités»

«Ces secteurs n'ont pas encore pu profiter des précédentes aides», a indiqué le ministre Romain Schneider. «C'est une aide directe pour compenser l'absence de fréquentation durant plus de deux mois».

«La ferme en elle-même a pu continuer son travail avec nos animaux», reconnaît Christine Hoffmann, «mais quand plus de 100 classes d'enfants n'ont pas été en mesure de nous rejoindre depuis la mi-mars, on a forcément ressenti une baisse d'activités. Aujourd'hui, nous avons accueilli une crèche par exemple, notre activité pédagogique reprend peu à peu, même si avec les écoles, il faudra peut-être attendre la rentrée».

(L'essentiel/Frédéric Lambert)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • milo le 17.06.2020 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aaah oui il faut propager la consommation d’alcool. En même temps on demande de moins en consommer ou pas du tout. Surréaliste.

  • konar le 17.06.2020 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils n ont qu a être utile à la société. Stop à la surconsommation ou d essayer de nous faire croire qu on a besoin de tous ça pour vivre. Le monde ne sait jamais porter aussi bien que lors de cette pandémie

  • Ça va pas non ???? le 17.06.2020 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ok mais pour l’alcool.. c’est zéro.. !

Les derniers commentaires

  • Ça va pas non ???? le 17.06.2020 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ok mais pour l’alcool.. c’est zéro.. !

  • Realux le 17.06.2020 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Gonzo, le gouvernement considère le peuple d'une fort mauvaise manière, espérons que cela change aux prochaines élections.

  • Gonzo le 17.06.2020 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Et voilà la nouvelle aide pour les pauvres agriculteurs du Luembourg, pauvres assistés. En plus pour des salles de dégustation d'alcool. On est tombé bien bas au Luxembourg.

  • Jean II le 17.06.2020 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien la note va être très très salée pour les contribuables ...

  • Letz pay le 17.06.2020 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et certainement que ça va être beaucoup plus rapide que pour les indépendants..., au fait devront- ils remplir un questionnaire de trois pages aussi ?