La Ligue arabe s'engage

22 avril 2019 11:02; Act: 23.04.2019 12:57 Print

100 millions de dollars par mois pour la Palestine

La Ligue arabe s'est engagée, dimanche, à verser 100 millions de dollars par mois à l'Autorité palestinienne, afin de compenser les mesures appliquées par Israël.

storybild

Au cours de la réunion «extraordinaire» de la Ligue arabe au Caire dimanche, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a réitéré son rejet d'un futur plan de paix de l'administration américaine. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous confirmons que les pays arabes vont soutenir le budget de l’État palestinien... en lui procurant un filet de sécurité financière (...) afin de résister à la pression politique et financière à laquelle il fait face», a indiqué la Ligue arabe, dans un communiqué, dimanche soir. Le 17 février, après le meurtre et le viol d'une Israélienne par un Palestinien, le gouvernement israélien a sévi contre l'Autorité.

Il a annoncé qu'il gèlerait chaque mois environ 10 millions de dollars (près de 9 millions d'euros) dus à l'Autorité. La somme est soustraite de la TVA et des droits de douane qu'Israël prélève sur les produits importés par les Palestiniens et qu'il est censé reverser régulièrement à l'Autorité, en vertu des accords de paix. La somme ne représente qu'une partie des taxes perçues par Israël pour le compte de l'Autorité, mais correspond selon le gouvernement israélien au montant des allocations versées aux familles de Palestiniens emprisonnés ou tués pour avoir commis des attaques anti-israéliennes.

Trump penche en faveur d'Israël

L'Autorité a parlé de vol et décidé de faire une croix sur la totalité des droits de TVA et de douane qu'elle doit récupérer. Au cours de la réunion «extraordinaire» de la Ligue arabe au Caire, dimanche, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a réitéré son rejet d'un futur plan de paix de l'administration américaine. «Ce plan ne parviendra pas à atteindre une paix durable et complète au Moyen-Orient», précise le communiqué de l'organisation panarabe.

Les Palestiniens affirment que l'administration Trump penche en faveur d'Israël, ce qui discrédite selon eux les États-Unis dans leur rôle historique de médiateur. En 2018, Les États-Unis ont par ailleurs coupé plus de 500 millions de dollars (440 millions d'euros) d'aides qui allaient à l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), à différents programmes d'assistance ou, pour une moindre part, directement au budget de l'Autorité palestinienne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FO le 22.04.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que l Etat Israélien redonne les territoires volés à tout ces voisins, et que des sanctions soient prises contre Israël. Car tout le monde ferme les yeux devant la politique Israélienne. Tous des hypocrites

  • Observatrice le 22.04.2019 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Tant qu'il n'y a pas deux Etats, il n'y aura jamais de paix et Trump ne fait que mettre de l'huile sur le feu. Ceci donne un prétexte aux fanatiques pour perpétrer les horreurs à travers le monde.

  • gk2 le 22.04.2019 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi Israël contrôle leur finance ? C’est la première question à laquelle il faudrait répondre.

Les derniers commentaires

  • greg Sanders le 23.04.2019 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    La lente agonie du peuple palestinien se poursuit. C'est sans issue.

  • Hank le 23.04.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi ne pas partager la terre en deux , une partie pour les Palestiniens, et une partie pour les Israéliens et de travailler ensemble et avec les autres voisins, parce que cette guerre dure depuis des années . Stop

    • Décimus le 23.04.2019 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      Je préfère l'alternance: Les jours pairs pour les Palestiniens et les jours impairs pour les Israéliens.

  • gk2 le 22.04.2019 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi Israël contrôle leur finance ? C’est la première question à laquelle il faudrait répondre.

  • FO le 22.04.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que l Etat Israélien redonne les territoires volés à tout ces voisins, et que des sanctions soient prises contre Israël. Car tout le monde ferme les yeux devant la politique Israélienne. Tous des hypocrites

  • zip le 22.04.2019 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que les attentants récents au Sri Lanka c’est à cause du conflit israélo arabe ?

    • Observatrice le 22.04.2019 16:15 Report dénoncer ce commentaire

      Je parle en général car le conflit israélo-palestinien ne date pas d'hier. Je souligne le bon sens de deux Etats vivant côte à côte en paix. Je ne mets pas ceci en relation avec les attentats récents au Sri Lanka ni ceux de la Nouvelle-Zélande juste avant...