Au Luxembourg

13 juillet 2017 16:29; Act: 13.07.2017 17:10 Print

Une année solide pour le secteur des assurances

LUXEMBOURG - Le secteur de l'assurance et de la réassurance luxembourgeoise a connu une année 2016 plutôt performante, selon les résultats présentés ce jeudi par le Commissariat aux assurances.

storybild

Claude Wirion, directeur du Commissariat aux assurances, a présenté le bilan de l'année 2016.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Les compagnies d'assurances et de réassurance luxembourgeoises ont généré un résultat après impôts de 1,808 milliard d'euros en 2016, contre 1,241 milliard d'euros lors de l'exercice précédent. Cela représente un « record », avec bond de +45,7% sur un an, a souligné Claude Wirion, directeur du Commissariat aux assurances, lors d'un bilan présenté ce jeudi. Les activités d'assurance non vie et de réassurance profitent pleinement de ce regain, avec des progressions de respectivement +53,8% (172 millions d'euros de résultats) et de +55,9% (1,412 milliard d'euros). «Une année 2016 sans grandes catastrophes» et un rattrapage fiscal suite aux nombreux arrêts de captives expliquent le bond en réassurance. L'évolution en assurance-vie est stable (+0,4%), à 225 millions d'euros.

Le commissariat relève une «stabilité relative» des primes émises, à 34,641 milliards d'euros (+1%) avec des chiffres quasiment similaires d'une année sur l'autre pour chaque activité. En termes de primes, l'assurance luxembourgeoise occupe pour 2016 le 10e rang européen et le 21e rang mondial en assurance-vie, selon le rapport de SIGMA édité par Swiss Re, cité par le commissariat. En assurance non vie, elle arrive à la 20e place européenne et à la 43e mondiale.
Le total des impôts versés au Luxembourg par les entreprises d'assurance et de réassurance grimpe de presque 100%, avec 372 millions d'euros versés en 2016.

Après un an de mise en place de la réforme solvabilité 2, l'institution a constaté un «respect généralisé» des nouvelles règles prudentielles. Les données collectées doivent permettre la mise en place d'un nouveau modèle de surveillance, «basée sur le risque et tournée vers l'avenir». En termes d'emploi, le secteur continue de créer des postes, avec 6 613 unités recensées l'an passé (5 301 en 2011). Un dynamisme qui profite particulièrement à l'assurance-vie au Luxembourg, qui gagne une centaine d'emplois entre 2015 et 2016 (2 283 au total), et à l'assurance non vie à l'étranger (de 1 207 à 1 438).

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lucky le 14.07.2017 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    Pas vraiment étonnant au vue des prix qu'ils pratiquent et ce quel que soit la compagnie. Mais je dois dire que la mienne ne m'a jamais laissé tomber.

  • Billy le 14.07.2017 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est normal car l'assurance coute beaucoup plus chez par rapport à nos voisins Europeens. une révisions des prix est nécessaire àfin de donner un plus d'avantage à chaque foyer

Les derniers commentaires

  • Lucky le 14.07.2017 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    Pas vraiment étonnant au vue des prix qu'ils pratiquent et ce quel que soit la compagnie. Mais je dois dire que la mienne ne m'a jamais laissé tomber.

  • Billy le 14.07.2017 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est normal car l'assurance coute beaucoup plus chez par rapport à nos voisins Europeens. une révisions des prix est nécessaire àfin de donner un plus d'avantage à chaque foyer