Royaume-Uni

14 juin 2018 08:27; Act: 14.06.2018 12:04 Print

Rolls-​​Royce va supprimer 4 600 emplois

D'ici à 2020, le groupe industriel britannique va supprimer 4 600 emplois, principalement au Royaume-Uni, a-t-on appris ce jeudi.

storybild

Rolls-Royce compte ainsi réduire ses complexités administratives et économiser à terme 400 millions de livres par an. (photo: AFP/Pascal Pavani)

Sur ce sujet

Rolls-Royce va supprimer 4 600 emplois en deux ans, disant traquer des lourdeurs administratives pour devenir le motoriste numéro un des grands avions civils. Le fabricant de moteurs pour Airbus et Boeing connaît des difficultés depuis quelques années et avait enregistré une perte nette record en 2016, avant de rebondir l'an passé. Il a déjà mis en place plusieurs autres restructurations, supprimant des milliers d'emplois. En janvier, il avait annoncé qu'il pourrait vendre l'essentiel de ses activités de marine civile en difficulté, à la faveur d'une réorganisation annoncée en trois pôles aéronautique, défense et systèmes de propulsion et d'énergie.

Dans la foulée de cette première annonce pour cette année, la réorganisation annoncée jeudi «vise à réduire le nombre de niveaux d'encadrement et sa complexité», afin de «créer une organisation plus simple, plus dynamique et plus saine avec des responsabilités plus claires, une productivité plus importante et des prises de décision plus rapides», a expliqué le groupe dans un communiqué. Le personnel de la hiérarchie intermédiaire pourrait être en première ligne. Le groupe emploie 55 000 personnes dans une cinquantaine de pays, dont près de 20 000 ingénieurs, mais ce sont les employés britanniques qui paieront le plus lourd tribut. Le site de Derby (centre de l'Angleterre) devrait être particulièrement affecté.

«Lors des 24 mois à venir, nous prévoyons que cette restructuration va conduire à la suppression de 4 600 emplois, principalement au Royaume-Uni où la majorité de nos fonctions administratives et de support sont basées», a prévenu Rolls-Royce. «Un tiers environ de ces postes devraient être supprimés d'ici à la fin 2018. Le programme prendra de l'ampleur en 2019 et la réduction totale prévue du nombre d'employés et les changements structurels auront été bouclés d'ici à la mi-2020», a-t-il énuméré. Le groupe estime que la mise en place de ce plan lui coûtera 500 millions de livres (près de 570 millions d'euros), y compris les indemnisations prévues pour les employés et les frais liés à la mise en place de nouvelles structures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 14.06.2018 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pertes d'emplois vont s'accélérer avec les robots et dans le futur la politique conquérante de la Chine est aussi une menace ...

  • Toratora le 14.06.2018 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand Tesla laisse partir ses employés, torolkozo critique comme s'il en faisait partie. Si un fabricant de voitures de luxe pour super riches renvoie des employés il n'y a pas une seule remarque! Tout est dit.

  • Hans Decker le 14.06.2018 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    RR était devenu le symbole d'une époque révolue. L'avenir est au minimalisme des micro-véhicules électiques.

Les derniers commentaires

  • Profitor le 14.06.2018 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    4000, comme Tesla cette semaine... Il se sont donnés le mot?

    • @Profitor le 14.06.2018 14:09 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai du mal à voir le lien entre Tesla et RR.. On n'est pas dans le secteur automobile.

  • Toratora le 14.06.2018 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand Tesla laisse partir ses employés, torolkozo critique comme s'il en faisait partie. Si un fabricant de voitures de luxe pour super riches renvoie des employés il n'y a pas une seule remarque! Tout est dit.

    • LireSVP le 14.06.2018 13:23 Report dénoncer ce commentaire

      motoriste numéro un des grands avions civils... Les voitures font parties du groupe BMW

    • Jerome: confusion.. le 14.06.2018 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      On ne parle pas de "Rolls Royce Motors". Celui-ci fait partie de BMW depuis 20 ans. Ici on parle de "Rolls Royce Plc" qui est dans l'aéronautique et n'a rien à voir avec cette sous-société de BMW.

  • Hans Decker le 14.06.2018 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    RR était devenu le symbole d'une époque révolue. L'avenir est au minimalisme des micro-véhicules électiques.

    • LireSVP le 14.06.2018 13:22 Report dénoncer ce commentaire

      On parle de RR aviation... La division voiture a été vendue depuis un moment à BMW

    • @hans: clarification le 14.06.2018 14:08 Report dénoncer ce commentaire

      Rolls Royce fait depuis longtemps son chiffre d'affaires sur les moteurs d'avions et de navires. Rien à voir avec les véhicules électriques.

  • torolkozo le 14.06.2018 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pertes d'emplois vont s'accélérer avec les robots et dans le futur la politique conquérante de la Chine est aussi une menace ...

    • ozoklorot le 14.06.2018 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      et n'oublions pas le réchauffement climatique

  • Dubitatif le 14.06.2018 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    La personne qui publie lit-elle seulement les articles ou fait-elle juste un copier/coller des dépêches? La division voiture ne fait plus partie du groupe Rolls-Royce depuis bien longtemps. Celle-ci appartenant au groupe BMW. Donc l'image n'est pas du tout appropriée.