États-Unis

03 avril 2021 08:41; Act: 03.04.2021 08:45 Print

LinkedIn offre une semaine de congés à ses employés

LinkedIn, qui appartient à Microsoft et où le télétravail est maintenu jusqu’en septembre 2021, a déjà fermé quelques jours fin décembre.

storybild

Les grands groupes technologiques ont été parmi les premiers aux États-Unis à adopter le télétravail début mars l’an dernier, et la plupart n’ont pas encore rouvert leurs bureaux. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des milliers d’employés tous en vacances pendant une semaine: LinkedIn a pris cette décision pour l’essentiel de son personnel, à compter de lundi, afin de leur donner du temps pour se ressourcer et éviter les risques d’épuisement au travail.

«Il y a quelque chose de magique à l’idée que toute l’entreprise prenne une pause au même moment. Et le meilleur? Ne pas être accueilli par une avalanche d’e-mails sans réponse à son retour», a déclaré une porte-parole du réseau social professionnel vendredi. Elle a précisé que la semaine de congés payés impromptue s’appliquait à la majorité des 15 900 salariés à temps plein, même si «un noyau d’employés va continuer à travailler. Ils pourront prendre des jours plus tard».

LinkedIn, qui appartient à Microsoft, fait partie des services numériques qui ont décollé pendant la pandémie, à la faveur des mesures de confinement et de l’explosion de l’utilisation des plateformes professionnelles ou de divertissement. La société basée à San Francisco, où le télétravail est maintenu jusqu’en septembre 2021, avait déjà fermé quelques jours fin décembre.

«Leur montrer notre gratitude»

«Les gens en sont revenus ragaillardis, ils avaient l’impression d’avoir pu sortir de chez eux, de faire des choses comme lire des livres ou regarder des films», a détaillé Teuila Hanson, la directrice des ressources humaines de LinkedIn, dans une interview à CNN Business. «Nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée d’accorder une nouvelle semaine de congés payés à nos employés, non seulement pour éviter le risque de burnout (épuisement professionnel, ndlr), mais aussi pour leur montrer notre gratitude».

Elle a précisé que l’entreprise avait déjà pris des mesures pour s’adapter aux conditions de travail à distance, avec des «journées sans meetings», des ateliers sur la compassion pour les managers et d’autres pour les employés, pour les aider à «dire non» à leurs chefs si nécessaire. Pendant la semaine de vacances, LinkedIn prévoit de proposer des activités quotidiennes aux employés qui le désirent, notamment ceux «qui ont peu d’interaction avec d’autres personnes».

Les grands groupes technologiques ont été parmi les premiers aux États-Unis à adopter le télétravail début mars l’an dernier, et la plupart n’ont pas encore rouvert leurs bureaux, ou très partiellement. Twitter l’a prolongé indéfiniment. Chez LinkedIn, les employés pourront continuer à travailler de chez eux jusqu’à 50% du temps même après la reprise en présentiel.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ISP fait le ménage... le 03.04.2021 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux États-Unis c'est l'employeur et non la loi qui détermine les horaires et le nombre d'heures de travail hebdomadaires de ses employés.Alors, dans ce pays le surmenage sur la santé mentale et physique est conséquent .Si lindkelin a alloué 2 fois des congés sur une si courte période , ce n'est pas une récompense pour les salariés pour bons et loyaux services , mais des précautions pour éviter et atténuer un prochain Burnout et pétage de plomb . Rien n'est jamais fait en vain par les employeurs, l'acte est toujours bien pensé, raisonné et justifié...

Les derniers commentaires

  • ISP fait le ménage... le 03.04.2021 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux États-Unis c'est l'employeur et non la loi qui détermine les horaires et le nombre d'heures de travail hebdomadaires de ses employés.Alors, dans ce pays le surmenage sur la santé mentale et physique est conséquent .Si lindkelin a alloué 2 fois des congés sur une si courte période , ce n'est pas une récompense pour les salariés pour bons et loyaux services , mais des précautions pour éviter et atténuer un prochain Burnout et pétage de plomb . Rien n'est jamais fait en vain par les employeurs, l'acte est toujours bien pensé, raisonné et justifié...

    • @ISP le 04.04.2021 21:04 Report dénoncer ce commentaire

      Si tous les employeurs pouvaient faire preuve de la même intelligence !