Exportations

27 octobre 2017 12:39; Act: 27.10.2017 13:38 Print

Le foie gras français à nouveau exporté au Japon

Le foie gras français, touché ces dernières années par deux épidémies successives de grippe aviaire qui l'empêchaient d'exporter hors d'Europe, a de nouveau droit de cité au Japon.

storybild

Le Japon autorise à nouveau l'importation de foie gras. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«C'est la bonne nouvelle de la nuit. Le Japon a permis la réintroduction sur son marché des viandes de volailles, mais aussi du foie gras. Cela fait un an que la France, qui a subi de gros épisodes de grippe aviaire, n'a pas rencontré ce type de problème», s'est félicité vendredi, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert. «On sait que la filière foie gras traverse des difficultés à la suite de cette grippe aviaire et je pense que c'est une bonne nouvelle, à la fois pour l'image de notre pays, pour la gastronomie française et pour les producteurs de foie gras», a-t-il ajouté.

Avec l'épidémie de virus H5N1 en 2015/2016, la France, premier pays producteur de foie gras, avait perdu son statut de «pays indemne», indispensable pour exporter hors d'Europe, notamment en Arabie saoudite, en Chine ou au Japon. La France était sur le point de retrouver ce statut et de pouvoir commencer à reconquérir ces marchés, lorsqu'une nouvelle épidémie, cette fois de virus H5N8, survenue en 2016/2017, a stoppé net le processus. Ces deux épidémies de grippe aviaire ont gravement fragilisé les éleveurs de canards et volailles, abatteurs et fabricants de foie gras du Sud-Ouest, qui parient sur les fêtes de fin d'année pour relancer une filière exsangue.

Les producteurs de foie gras ont annoncé cette semaine qu'en 2017, à la suite des deux épizooties, «la production allait tomber à seulement 23 millions de canards», soit une baisse de 20% par rapport à 2016 (29 millions), et une chute de 40% par rapport à 2015 (près de 38 millions). Au total, quelque 4,5 millions de canards ont été abattus l'an passé au cours d'une gigantesque opération destinée à freiner la propagation du virus.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gael Leveau. le 27.10.2017 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Le foie gras c'est trop bon!

  • lea le 29.10.2017 02:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non merci poutant j adoré aprés avoir vu une émission sur le gavage je ne peux plus en manger dommage c était bon

  • luxo le 27.10.2017 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hmmm vivement Noël

Les derniers commentaires

  • lea le 29.10.2017 02:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non merci poutant j adoré aprés avoir vu une émission sur le gavage je ne peux plus en manger dommage c était bon

  • luxo le 27.10.2017 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hmmm vivement Noël

  • Gael Leveau. le 27.10.2017 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Le foie gras c'est trop bon!