Industrie automobile

02 août 2017 18:14; Act: 02.08.2017 18:22 Print

Le bénéfice de Ferrari grimpe de 39%

Le fabricant italien de voitures de luxe a enregistré un excellent deuxième trimestre, surtout en France et en Italie.

storybild

Le groupe au cheval cabré réfléchit à produire une voiture familiale confortable à quatre places, dans le cadre de son plan visant à doubler ses bénéfices d'ici à 2022. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Ferrari a annoncé mercredi avoir enregistré un bond de 39% de son bénéfice net au deuxième trimestre, à 136 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a lui grimpé de 13,5%, à 920 millions d'euros.

Fort de ces résultats, qui sont en ligne avec les attentes, Ferrari a confirmé ses objectifs pour 2017. Il table sur un chiffre d'affaires supérieur à 3,3 milliards d'euros, avec quelque 8 400 véhicules vendus, un Ebitda ajusté supérieur à 950 millions d'euros et une dette nette industrielle autour de 500 millions.

Davantage de livraisons

Au deuxième trimestre, Ferrari a livré 2 332 voitures, un chiffre en hausse de 5,3% sur un an.

La région Chine, Hong-Kong et Taïwan a enregistré une chute de 12,5% des livraisons en raison de la décision du groupe de mettre un terme à sa collaboration avec son distributeur à Hong Kong au 4e trimestre 2016. Les livraisons dans le reste de l'Asie-Pacifique ont en revanche progressé de 20,5%, notamment grâce à l'Australie. Elles ont par ailleurs augmenté de 5% en Europe-Moyen-Orient-Afrique, avec une croissance à deux chiffres en France et en Italie.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NDYE le 02.08.2017 21:16 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, vaut mieux vendre des Ferrari !

  • RMA le 03.08.2017 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les riches sont plus riches ! Donc le secteur du luxe ne sera pas en perte de vitesse

  • nawak le 03.08.2017 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    A force d'en voir partout ça va devenir la Dacia des millionnaires cette marque... "ce qui est rare est cher...."

Les derniers commentaires

  • nawak le 03.08.2017 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    A force d'en voir partout ça va devenir la Dacia des millionnaires cette marque... "ce qui est rare est cher...."

  • RMA le 03.08.2017 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les riches sont plus riches ! Donc le secteur du luxe ne sera pas en perte de vitesse

  • NDYE le 02.08.2017 21:16 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, vaut mieux vendre des Ferrari !