Magasins de jouets

19 septembre 2017 10:00; Act: 19.09.2017 13:15 Print

Toys "R" Us se déclare en faillite

Le groupe américain de magasins de jouets s'est placé sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

storybild

Le groupe américain va mal. (photo: AFP)

op Däitsch

Le groupe va «restructurer sa dette existante et créer une structure de capital saine afin de pouvoir investir dans sa croissance à long terme et concrétiser son aspiration à apporter aux enfants des jeux partout» dans le monde, a déclaré Toys "R" Us, dans un communiqué diffusé tard, lundi soir.

Ce placement sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, l'équivalent d'une procédure de sauvegarde, est le plus important jamais effectué par un distributeur spécialisé. Il intervient alors que Toys "R" Us, ses 1 600 magasins et 64 000 employés lancent les préparatifs de la saison de Noël, période cruciale pour le groupe.

«Restructurer notre dette»

Toys "R" Us, basé à Wayne dans le New Jersey, a précisé avoir reçu une ligne de crédit de plus de trois milliards de dollars de ses banquiers. Ce prêt, soumis à l'approbation de la justice, est de nature à rassurer ses fournisseurs pour le paiement des livraisons de la période des fêtes, qui commence fin novembre aux États-Unis.

«Nous espérons que les contraintes financières qui nous ont freinés seront réglées de manière durable et efficace», a déclaré le directeur général, Dave Brandon, dans un communiqué. «Notre objectif est de travailler avec nos détenteurs d'obligations et autres créanciers pour restructurer notre dette de long terme de cinq milliards de dollars et notre bilan».

Deuxième vendeur de jouets aux États-Unis

Dans son communiqué, Toys "R" Us précise que sa filiale canadienne se placera également sous la protection de ses créanciers selon la procédure locale. Les opérations du groupe hors des États-Unis et du Canada ne sont pas concernées. Pendant la procédure, les magasins Toys "R" Us et Babies "R" Us ainsi que les sites de commerce en ligne continuent de fonctionner normalement, ajoute-t-il.

Avec des actifs estimés à 6,9 milliards de dollars, la procédure de mise en faillite de Toys "R" Us est la deuxième plus importante dans le secteur du commerce de détail aux États-Unis après celle en 2002 du distributeur généraliste Kmart, dont les actifs se montaient à 14,6 milliards de dollars, selon la firme de recherche Bankruptcydata.com. Toys "R" Us est le deuxième vendeur de jouets aux États-Unis après Amazon, selon le consultant Kloster Trading.

(L'essentiel/AFP)